Posté le : 6 janvier 2015 Par : TeamEuropages

Europe et PME

On a tendance à l’oublier : l’UE à 28 est la première puissance mondiale en termes de PIB devant les Etats-Unis, les pays du G20 et la Chine et dans le trio de tête pour le commerce de marchandises avec les Etats-Unis et la Chine. Les PME européennes sont les moteurs de l’UE : on en compte 21,6 millions qui emploient 88,8 millions de personnes, soit 2 employés sur 3 en Europe.

Ces PME rencontrent toutefois des difficultés économiques qui varient selon les pays et les secteurs d’activité. Leurs perspectives pour 2015 varient là aussi en fonction des pays et des secteurs avec toutefois une constante : l’Europe reste le marché privilégié des PME européennes qui y trouvent à la fois leurs clients et leurs fournisseurs.

Le dossier « L’Europe et ses PME » fait le point sur ces questions en 4 articles :

  1. L’UE 28, une puissance économique mondiale
  2. Les PME, moteurs de l’Europe
  3. PME européennes : top 6 des difficultés rencontrées
  4. Quelles perspectives 2015 pour les PME européennes ?

L’Europe : premier PIB mondial

Qu’il s’agisse de PIB ou de commerce extérieur, l’UE est une puissance économique mondiale qui joue à jeu égal avec les Etats-Unis et la Chine, selon les chiffres d’Eurostat, l’organisme statistique officiel de l’Union européenne.

Si l’on compare les chiffres du PIB de différents pays ou groupes de pays dans le monde, on peut constater que l’UE 28 arrive en première position, selon le rapport The UE in the world 2014 réalisé par Eurostat, avec une part de 23% du PIB mondial en 2012. Viennent ensuite les USA (22% du total), le restant des pays du G20 – à savoir l’Inde, le Canada, l’Australie, le Mexique, la Corée du Sud, l’Indonésie, la Turquie, l’Arabie saoudite, l’Argentine et l’Afrique du sud – (15%), la Chine (11%) et le Japon (8%). Le Brésil et la Russie représentent chacun 3% du PIB mondial.

L’UE 28, 1er exportateur mondial de marchandises

En matière d’export de marchandises, l’UE est sur la première marche du podium, devançant la Chine et les Etats-Unis, selon les chiffres de 2012. En ce qui concerne les importations de marchandises, l’UE 28 et les Etats-Unis font jeu égal, laissant la Chine est en troisième position mondiale. Globalement l’UE 27, la Chine et les Etats-Unis dominent le commerce international représentant à eux seuls 39% des exportations mondiales et 44% des importations totales.
Les performances de l’Europe sont moindres en ce qui concerne la balance commerciale avec un déficit qui atteint 115 milliards d’euros en 2012 pour l’UE 28, soit le 3ème plus important déficit au sein des pays du G20 derrière les Etats-Unis (613 milliards d’euros) et l’Inde (155 milliards d’euros).

« L’UE : 1er  PIB mondial, 1er exportateur mondial de marchandises »

Les pays du G20, partenaires de 1er plan

Les pays du G20 sont d’incontournables partenaires commerciaux de l’UE 27 (hors Croatie) : ils représentent près de 60% des échanges en 2012 avec pour les exportations de marchandises trois pays de destination qui dominent : les Etats-Unis (17% du total), la Chine (8%) et la Russie (7%). Pour les importations de l’UE 27, c’est la Chine qui vient en première position des pays fournisseurs avec 16% du total, puis on trouve la Russie (12%) et les Etats-Unis (11%). Dans le sens inverse, certains pays sondes partenaires privilégiés de l’UE comme par exemple la Russie, dont la moitié des marchandises exportées est à destination de l’UE 28. Quant aux pays qui importent le plus à partir de l’UE, on peut citer le Brésil, l’Arabie saoudite, l’Afrique du sud et la Turquie.

L’Europe, championne du commerce des services

Dans le domaine des services l’Europe est championne du monde des exportations et des importations avec une balance commerciale excédentaire de 147 milliards d’euros en 2012. Elle est suivie par les Etats-Unis, tandis que la Chine connaît des déficits commerciaux record, tout comme la Russie et le Brésil.
Parmi les principaux partenaires de l’UE 27 dans les services, on compte les Etats-Unis, qui occupent une place encore plus importante que dans le domaine du commerce de marchandises : ils représentent 24% des exportations européennes et 29% des importations de l’UE. A noter également que la Suisse est un partenaire important pour le commerce des services : elle représente 13% des exportations européennes et 12% des importations européennes, soit une part plus importante que pour la Russie, la Chine et le Japon combinés.

Prochain article : Les PME, moteurs de l’Europe


Les commentaires sont fermés.