Posté le : 17 novembre 2015 Par : BlogEuropages

Histoire_Export

Spécialisée dans la fabrication d’objets publicitaires personnalisés, et plus spécifiquement dans les cravates et les foulards, la PME stéphanoise Levet Communication réalise sa prospection uniquement par internet. Explications de son dirigeant, Michel Levet.

Fabricant de cravates et de foulards

Créée en 2006 à Saint-Etienne par Michel Levet, la PME Levet Communication s’est spécialisée dès les débuts dans la fabrication de foulards, d’écharpes et de cravates publicitaires personnalisés. Son originalité : créer et tisser le tissu exclusif qui sera utilisé pour confectionner ces accessoires porteurs d’image (et non broder ou flocker des articles existants).

LevetCommunication1La PME s’est ensuite diversifiée en proposant d’autres objets publicitaires : tee-shirts imprimés, chemises brodées, stylos gravés, porte-clés Salsa®, mugs sérigraphiés, clés USB en plastique ou en métal , essuie-lunettes imprimés, bagagerie flockée, médailles et trophées (gravés, dorés, émaillés), etc. Dernière trouvaille : des chocolats imprimés, HD avec sucre, au nom de l’entreprise. Ses clients sont de grandes sociétés (Canal Plus, De Neuville, SNCF, Schneider Electrique, Engie…), des institutions (CNRS, Etablissement français du sang, Saint-Etienne Métropole…), de grandes écoles et universités (Université de Savoie, Ecole Centrale Paris, EM LYON…) ou encore des associations et clubs sportifs (basket, rugby).

Le site internet représente 80% des commandes

« Aujourd’hui, notre chiffre d’affaires (200 000 euros pour un effectif de deux personnes) est réalisé à 50% par le textile et le restant par les autres objets publicitaires, souligne Michel Levet. Et au sein de l’activité textile, ce sont les foulards et cravates fabriqués sur mesure et en France qui nous permettent de nous démarquer par rapport à nos concurrents ». Autre atout : la PME fabrique en petite série (à partir de 50 exemplaires). L’export ne représente pour l’instant que 5% de l’activité de l’entreprise. « Nous travaillons avec la Belgique, la Suisse et le Luxembourg, déclare Michel Levet. Nous visons à nous développer plutôt dans les pays francophones et européens ».

michel levet

 

 

 

 

Je fais 0 km pour découvrir de nouveaux clients : tout se fait par internet !

C’est par son site internet que la société prospecte. Une troisième version du site a été lancée il y a un an et demi avec une agence qui s’occupe de son référencement. Cela a permis de doubler le nombre de visites (une cinquantaine par jour). « Je fais 0 km pour voir mes clients, explique Michel Levet. J’ai consacré mon budget de prospection à élaborer un beau site qui soit bien référencé. Il est essentiel d’avoir un site internet performant pour la crédibilité de la société. » Michel Levet a préféré opter pour un site vitrine qui incite ensuite les clients potentiels à téléphoner pour finaliser leur choix. La raison est simple : « Bien souvent les clients ont besoin de préciseLanyard (tour de cou) et carnet (grande école)r leur demande par rapport à leurs objectifs, cela ne peut se faire que par téléphone ».

Europages permet d’augmenter le référencement naturel

Présent sur Europages depuis 4 ans, la société a vu le référencement naturel de son site augmenter. « Cela a accru notre visibilité internationale. Nous travaillons du coup avec des fournisseurs européens comme des Polonais pour des stylos, des Espagnols pour des porte-clés en braille ou encore des Anglais pour des clés USB. Des fournisseurs chinois nous ont aussi contacté, mais nous n’avons pas donné suite ».

Prévoir un budget pour le site internet

« Si j’avais un conseil à donner pour développer votre société, c’est de ne pas négliger votre site internet, souligne Michel Levet. On se pénalise beaucoup si on n’a pas un bon site internet. C’est pourquoi il est important d’allouer un budget par rapport à cela. J’ai dépensé 10 000 euros pour la conception et la mise en place de la troisième version du site et je prévois 1 000 euros par an pour le référencement ».

Consulter l’E*Page de Levet Communication.


Les commentaires sont fermés.