Posté le : 4 septembre 2017 Par : BlogEuropages

Achatsindustriels-Europages

Plus de 90% des acheteurs de produits industriels européens effectuent leurs achats directement auprès des fabricants et la moitié d’entre eux utilisent les canaux numériques, selon une étude réalisée par le groupe de messagerie UPS. Détails de l’étude.

51% des acheteurs industriels utilisent le numérique. L’étude d’UPS, réalisée auprès de 800 acheteurs en Allemagne, en France, en Italie et au Royaume-Uni, montre qu’en 2017, plus de 90 % des acheteurs de produits industriels effectuent des achats directement auprès des fabricants, soit une augmentation de 27 % par rapport à 2015. L’étude indique également que les acheteurs dépensent une part importante de leur budget auprès des fabricants : les ventes directes des fabricants représentent désormais 44% des dépenses des clients en Europe. De même, en ce qui concerne l’utilisation des canaux numériques, la France rattrape l’Europe : 51% des acheteurs interrogés les utilisent, contre 38% en 2015. Une évolution significative.

Progression des ventes transfrontalières. Parallèlement, le commerce en ligne se développe : les sites de e-commerce sont utilisés comme canal d’achat par 75% des acheteurs. Les ventes transfrontalières industrielles continuent d’augmenter dans le cadre de la croissance générale du commerce électronique. Hormis les achats effectués à l’échelle nationale, les acheteurs industriels européens s’approvisionnent principalement dans d’autres pays européens, suivis des États-Unis et de la Chine. Dans un groupe de produits (OEM), 45% des acheteurs s’approvisionnent à l’étranger, contre 30% en moyenne pour les autres groupes de produits. Les méthodes de commercialisation traditionnelles (salons professionnels, équipes commerciales et catalogues imprimés) restent toutefois les plus utilisées pour rechercher des nouveaux produits et trouver de nouveaux fournisseurs.

Les comportements par pays européens. Selon l’étude, c’est en Allemagne que les achats de produits industriels sous forme numérique progressent le plus. Les personnes interrogées prévoient ainsi de dépenser 44% de leur budget en ligne en 2017, contre 40% en 2015. Tandis que le taux d’achat direct au fabricant est de 94%, ce qui situe les acheteurs allemands au dessus de la moyenne européenne.

Cette proportion est également forte en Italie avec 95% des acheteurs industriels qui effectuent leurs achats directement auprès des fabricants, contre seulement 63% il y a deux ans. Les progressions se font également en France. Les acheteurs industriels français consacrent ainsi 49% de leur budget aux achats en ligne contre 39% en 2015. Parmi ces acheteurs, 92% déclarent consacrer au moins une partie de leur budget aux achats directs auprès des fabricants et 55% prévoient d’augmenter ces achats.

Quant aux acheteurs industriels du Royaume-Uni, ils sont ceux qui utilisent le moins les marchés en ligne (67%) par rapport à ceux des autres pays européens (75% en moyenne). Les entreprises britanniques affichent le plus faible taux d’achats directs aux fabricants (seulement 87% disent en effectuer).

Et pour être identifié par des acheteurs en phase de recherche, inscrivez votre entreprise sur Europages !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *