Posté le : 30 octobre 2017 Par : BlogEuropages

Aeronautique-Europages

Le marché aéronautique mondial double tous les quinze ans et cette dynamique devrait se maintenir pendant les années à venir avec une progression attendue de 4,4% du trafic aérien mondial, en termes de passagers-kilomètres transportés, pendant la période 2017-2036. De quoi offrir de nombreuses opportunités pour les PME et ETI européennes du secteur.

Doublement de la flotte mondiale. Selon un article de la HSBC, la taille de la flotte mondiale devrait être doublée entre 2017 et 2036 en raison de la progression du trafic aérien mondial. Du coup, les deux principaux constructeurs mondiaux d’avions, l’européen Airbus et l’américain Boeing tablent sur une importante hausse de production d’appareils. Airbus prévoit ainsi dans son rapport Global Market Forecast 2017-2036 la commercialisation de 35 000 appareils supplémentaires d’ici 2036, tandis que Boeing envisage la production de 41 000 appareils pendant la même période, selon les prévisions du Current Market Outlook 2017-2036.

Le top 6 de l’industrie mondiale. Selon les chiffres de l’ASD Europe (AeroSpace and Defense Industries Association of Europe), association qui représente les compagnies européennes du secteur, le chiffre d’affaires de l’industrie aéronautique et spatiale européenne a totalisé 222 milliards d’euros en 2015, répartis entre le civil (54%) et le militaire (46%). Les dépenses R&D ont représenté pour leur part 20 milliards d’euros. Ce sont les Etats-Unis qui arrivent sur la première marche du podium des industriels mondiaux de l’aéronautique avec des recettes en 2015 de 227 milliards de dollars. Ils sont suivis par l’Union européenne (180 milliards de dollars). Derrière ces deux poids lourds, on trouve la Russie (26,7 milliards de dollars de recettes en 2015), le Canada (22,1 milliards de dollars), le Japon (17,4 milliards de dollars) et le Brésil (6,9 milliards de dollars).

Des opportunités pour l’industrie française. Ces bonnes perspectives laissent de nombreuses opportunités pour l’industrie française. Selon le bilan dressé par le Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales), 2016 a été une année record pour l’industrie aéronautique française avec une progression du chiffre d’affaires à 60,4 milliards d’euros (+4,1% à périmètre constant) avec une très forte composante exportation de 41,7 milliards d’euros. Le carnet de commandes global de la profession représente environ 5 années de production, ce qui permet de dégager le premier solde excédentaire de la balance commerciale française en 2016 avec + 18,6 milliards d’euros.

Et pour trouver des partenaires de l’industrie aéronautique dans le monde entier (équipementiers, sous-traitants, etc.), pensez à vous inscrire sur Europages pour vous rendre visible ou à faire des recherches par mots clés dans 26 langues !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *