Posté le : 7 février 2019 Par : BlogEuropages

Ghana-agroalimentaire-Europages

L’agroalimentaire représente un secteur clé pour le Ghana avec notamment de nombreuses industries de transformation installées dans ce pays. Tour d’horizon des potentialités d’affaires existant dans ce domaine avec la CCI France-Ghana.

De nombreuses industries de transformation. C’est à l’occasion d’une conférence organisée en décembre dernier par la CCI France-Ghana (CCIFG) que près de soixante dirigeants d’entreprises de l’agroalimentaire ont échangé sur les opportunités et les challenges de ce secteur au Ghana. Celestino Alvarez Neira, nouveau président de la CCIFG, a souligné l’importance des industries de transformation dans ce secteur et les échanges existants avec la France. On trouve ainsi des sociétés reconnues dans leur domaine tels que Cocoa Touton Processing Company Limited (cacao, café, vanille), Blue Skies (jus de fruits et glaces), Kasapreko Company Ltd (boissons) et Nurevas Food Ghana Limited (moutarde, mayonnaise, etc.).

Des programmes de développement. Plusieurs programmes de développement de l’agriculture ont été mis en place par le gouvernement sous la direction du ministère de l’Agriculture (Ministry of Food and Agriculture : MOFA) comme le « Planting for Food & Jobs » (Planter pour l’alimentation et l’emploi) qui mobilise près de 116 millions d’euros pour développer le secteur par la facilitation de l’accès aux engrais, l’utilisation de semences plus productives et l’emploi de supports technologiques. Ce programme est couplé à celui du « One village, one dam» (Un village, un barrage), d’un budget de 19,5 millions d’euros destiné à favoriser l’irrigation des cultures. L’industrie de transformation bénéficie quant à elle du programme « One district, one factory » (Un district, une usine), d’un budget de 95 millions d’euros.

Riz, maïs et sorgho. Les objectifs sont l’augmentation de la production de maïs (+30%) et de sorgho (+28%), mais aussi et surtout de riz (+49%), le pays important 60% de sa consommation (soit près de 680 000 tonnes). Celle-ci progresse de 24% par an. En termes d’emplois, ce sont 750 000 créations directes et indirectes qui sont visées.

Pour trouver des partenaires, n’hésitez pas à contacter la CCI France-Ghana. Vous pouvez également consulter Europages en faisant une recherche par secteur d’activité et/ou pays.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *