Posté le : 17 octobre 2016 Par : BlogEuropages

agroalimentaire-europages

Première industrie mondiale en termes de chiffre d’affaires, de valeur ajoutée et de personnes employées, l’industrie européenne de l’agroalimentaire est toutefois globalement en perte de compétitivité face à des pays en plein essor. Etat des lieux du secteur et des tendances du marché mondial au moment où se tient à Paris du 16 au 20 octobre le salon SIAL.

L’Europe, 1er exportateur mondial. Selon les chiffres indiqués par l’association FooddrinkEurope, qui regroupe tous les industriels européens du secteur, l’industrie agroalimentaire européenne est la première industrie mondiale. Elle réalise 15,6% du chiffre d’affaires mondial, un total de 212 milliards de valeur ajoutée et emploie 4,25 millions de personnes. Le tissu industriel est composé en majorité de PME (à 99%). A elles seules, les 285 000 PME représentent 49% du chiffre d’affaires total, 48% de valeur ajoutée et 63% des emplois. L’industrie européenne de l’agroalimentaire est également premier exportateur mondial devant la Chine, les Etats-Unis, le Japon et le Brésil avec 27 milliards d’euros d’excédent commercial réalisé l’an dernier.

Une part de marché mondial à 17,8%. Toutefois, la part de marché mondial à l’export des industriels européens est en baisse : 17,8% actuellement contre 19,8% en 2005. Autre point faible : les exportations restent concentrées principalement sur l’Europe avec seulement 92 milliards d’euros d’exportations réalisées vers des marchés non européens. C’est pour remédier à ces question que FooddrinkEurope a lancé son « plan 2025 » pour l’industrie. Parmi les priorités évoquées : enlever toutes les restrictions qui existent encore concernant le commerce intra-européen et développer les exportations vers les pays non européens.

Etat des lieux par pays. La situation est toutefois assez contrastée selon les pays. Selon un rapport de la compagnie d’assurance Atradius, publié en mars dernier, le chiffre d’affaires de l’industrie agroalimentaire est en baisse en 2015 en France en raison notamment des difficultés des sous-secteurs de la viande et des produits laitiers (voir les statistiques précises de l’Ania pour le 2ème trimestre 2016) et en Allemagne. Il connaît un modeste rebond en Italie (+ 1,1%) et une hausse importante en Belgique, aux Pays-Bas et en Pologne. Dans ce dernier pays, les exportations de produits alimentaires ont enregistré un record historique de 25 milliards d’euros en 2015.

Et pour trouver des partenaires et/ou des fournisseurs dans le domaine de l’agroalimentaire, vous pouvez vous rendre au salon SIAL à Paris. Quelque 7000 entreprises de plus de 100 pays présentent leurs produits sur 21 secteurs d’expositions. Des conférences sont également prévues pour découvrir les tendances de consommation dans le monde. Et si vous n’avez pas le temps, pensez à consulter les bases de données d’Europages dans l’agro-alimentaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *