Posté le : 11 juin 2015 Par : TeamEuropages

Bresil

7ème puissance économique mondiale avec des besoins immenses dans le domaine des infrastructures, le Brésil devrait devenir en 2020 le 5ème marché mondial pour les biens de consommation et être dans le Top 3 pour les secteurs de l’automobile, de l’alimentation et des boissons, des vêtements et des cosmétiques. Il présente de multiples opportunités pour les PME européennes. Voici 5 créneaux particulièrement porteurs où investir.

  1. Infrastructures de transport. Dans la perspective des prochains JO d’été de 2016 qui auront lieu au Brésil, le gouvernement brésilien va investir en masse dans la construction ou l’aménagement de routes, d’autoroutes, de ports, de voies fluviales et d’aéroports. Un document intitulé Brazilian Official Guide on Investment Opportunities  dévoile précisément pour chacun des 26 Etats du Brésil les investissements qui vont être réalisés.
  2. Agro-alimentaire. Même si le Brésil est protectionniste pour ses productions agricoles et alimentaires, il présente de nombreuses opportunités d’affaires dans ce secteur, signale la fiche pays d’Ubifrance. Cela concerne notamment les importations d’équipements de transformation de l’industrie agro-alimentaire, certains produits alimentaires comme les plats préparés, les produits gourmets, les charcuteries, le foie gras, les vins ou encore la génétique animale.
  3. Santé. Ce secteur, qui représente près de 8% du PIB national, est considéré comme une priorité par le gouvernement brésilien. Celui-ci a multiplié par 2,5 fois ses investissements sur les 8 dernières années. À lui seul, le Brésil est le 7ème marché mondial de la santé.
  4. Télécommunications et informatique. Le marché brésilien se caractérise par une forte pénétration de la téléphonie mobile (plus de 130%) et une croissance très forte de la demande des services à valeur ajoutée. Internet enregistre 21,3 millions d’abonnés, dont 5 millions à une offre triple play. Un plan gouvernemental fixe comme objectif plus de 75% des Brésiliens connectés en haut débit d’ici fin 2014. En outre, 79% des logiciels informatiques sont importés, ce qui laisse de nombreuses opportunités pour les PME européennes.
  5. Biens de consommation. La classe moyenne représente aujourd’hui plus de 100 millions de consommateurs : elle est majoritaire et s’équipe massivement. Le marché du luxe attire pour sa part un nombre croissant de marques internationales présentes sur les segments du prêt-à-porter et des accessoires ainsi que sur celui de la décoration.

Pour que votre entreprise soit trouvée sur le web par les professionnels brésiliens en recherche de fournisseurs, optez pour une E*Page Europages bilingue français-portugais : cliquez ici pour en savoir-plus.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *