Posté le : 10 mai 2017 Par : BlogEuropages

Brésil Europages affaires

Malgré la crise et les incertitudes politiques liées à la destitution fin 2016 de Dilma Rousseff, le Brésil reste un partenaire économique et commercial de premier plan pour la France. Tour d’horizon des secteurs à privilégier en 2017, selon la CCI France Brésil.

Un énorme marché à exploiter. Selon le Guide pratique des affaires 2016-2017 au Brésil réalisé par la CCI France Brésil, ce pays constitue pour les investisseurs étrangers un énorme marché potentiel avec des perspectives de croissance difficiles à égaler. Cela est du à la dimension de son marché domestique, à ses immenses ressources agricoles et minières ainsi qu’à des retards à combler en termes d’équipements publics et privés. Après notre article sur les 5 marchés porteurs à l’export, voici un point actualisé et non exhaustif des secteurs où investir en 2017.

Selon la CCI France Brésil, cinq secteurs sont particulièrement porteurs :

    1. Infrastructures et transport. Ce secteur a des besoins immenses. En 2015, le Brésil a investi l’équivalent de 6,65 milliards d’euros dans les infrastructures de transport. Le pays a aussi un programme intitulé « Investissements portuaires » pour accélérer les transports des produits et marchandises, plus particulièrement du secteur agrobusiness. De grands groupes sont présents dans ce secteur, à l’instar de Vinci, qui a remporté la concession de l’aéroport de Salvador.
    2. Agriculture. Le pays est un géant agricole : l’agriculture représente 5,2% du PIB en 2015 et 1/3 du panier d’exportation du pays. Parmi les productions phares on peut citer : la canne à sucre, le café, les oranges, le soja, les bananes, les noix, les noix de cajou, le maïs, les ananas ou encore le poivre, la viande bovine, la volaille, ou les feuilles de tabac.
    3. L’énergie. Bien que Petrobras, la société pétrolière nationale soit au coeur d’un scandale de corruption, le secteur continue de se développer durablement et représente plus de 13% du PIB national. Le Brésil est le 13ème producteur mondial de pétrole avec 822,9 millions de barils en 2014 et le 2ème producteur d’éthanol au monde. Il est également une référence mondiale en matière de construction de centrales hydroélectriques et dans l’utilisation de sources renouvelables pour gérer de l’électricité.
    4. Santé-pharmacie-cosmétiques. Le secteur santé-pharmacie représente 8% du PIB, génère 16 milliards de BRL par an et emploie 10% de la population. Dans ce domaine, le Brésil pourrait être d’ici 2020 le 5ème producteur mondial. Pour la cosmétique, le Brésil représente le 2ème marché mondial. La croissance de ce dernier marché est de 10,5% par an, soit 10% du e-commerce au Brésil.
    5. TIC. Le secteur des TIC continue de se développer et affiche une croissance estimée à 5,1%. Concernant le software, le Brésil est placé en 7ème position du marché mondial. Il représente à lui seul 60% du marché latino-américain. Le secteur est basé sur de très nombreuses petites entreprises (environ 12 600).

Et pour que votre entreprise soit trouvée sur le web par les professionnels brésiliens en recherche de fournisseurs, optez pour une E*Page Europages bilingue français-portugais : cliquez ici pour en savoir plus.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *