Posté le : 4 avril 2018 Par : BlogEuropages

Chine-USA-Europages

En riposte à l’augmentation des taxes sur l’acier et l’aluminium chinois décidée début mars par le président américain Donald Trump, Pékin a publié le 2 avril une liste de 128 produits américains qui seront taxés de manière supplémentaire. Explications.

La riposte de Pékin. La liste publiée par le Conseil d’Etat chinois est la réponse au mémorandum signé début mars par le président Trump qui dénonçait « l’agression économique de la Chine ». Celui-ci avait alors évoqué diverses mesures restrictives visant des importations chinoises pour un montant évalué à environ 60 milliards de dollars en vue de mettre un terme à la «concurrence déloyale» de la part de Pékin. La Chine n’a pas tardé à réagir. Dans un communiqué du 27 mars, le ministère du Commerce chinois a annoncé que la Chine « prendrait toutes les mesures nécessaires face au protectionnisme américain » en dénonçant des « pratiques commerciales protectionnistes adoptées unilatéralement par la partie américaine ».

128 produits touchés. Le Conseil d’Etat a publié le 2 avril une liste de 128 produits américains répartis dans 7 catégories qui vont être touchés par une augmentation des droits de douane lors de leur exportation vers la Chine. Au total, affirment les autorités chinoises, cela représente une somme équivalente à 3 milliards de dollars d’exportations américaines vers la Chine (voir les détails). Deux groupes de produits sont visés :

  • Le premier groupe concerne 120 produits qui seront taxés à 15%. On y trouve notamment les fruits frais (pommes) et secs (noisettes, pistaches), le vin, le ginseng et l’éthanol. Le montant total de ces taxes atteindrait 977 millions de dollars, selon le ministère du Commerce chinois ;
  • Le deuxième groupe concerne 8 produits qui seront taxés à 25% pour un montant total de taxes avoisinant 2 milliards de dollars. On trouve dans cette catégorie le porc, une des viandes les plus consommée par les Chinois, et l’aluminium recyclé.

Le soja et l’aéronautique épargnés. Cette liste de 128 produits américains surtaxés par la Chine ne comprend pas toutefois des produits importants comme le soja car l’impact d’une augmentation des droits de douane serait pénalisante pour Pékin, a expliqué à RFI Michel Portier, dirigeant de la société de conseil Agritel. Sur les 100 millions de tonnes de soja importés chaque année par la Chine, 35 tonnes viennent en effet des Etats-Unis, et le restant des pays d’Amérique du sud (Brésil, Argentine). Autres secteurs épargnés également importants pour la Chine: celui de l’aéronautique avec l’avionneur Boeing, et celui de la téléphonie avec Apple.

Et pour les Européens qui souhaiteraient investir en Chine, pensez à vous inscrire sur Europages en vue de vous rendre visibles de vos futurs partenaires et/ou clients !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *