Posté le : 4 janvier 2018 Par : BlogEuropages

Colombie-tourisme-Europages

Avec une croissance annuelle moyenne de 4,2% au cours des dix dernières années, la Colombie est un des pays les plus dynamiques de la région et qui présente de nombreuses opportunités pour les investisseurs étrangers. Tour d’horizon des secteurs les plus porteurs avec la CCI France Colombia.

Indicateurs économiques au vert. Les principaux indicateurs de l’économie colombienne (PIB, taux d’inflation, taux de chômage, résultats du commerce extérieur, investissements étrangers, dette externe, indicateurs sociaux) ont été remarquables ces quinze dernières années, note dans son étude « Réussir en Colombie » la CCI France Colombia. Pendant la période 2004-2015, l’économie colombienne a ainsi connu une croissance annuelle moyenne de 4,2%, supérieure à la moyenne des années 90 (2,7%) et des années 80 (3,6%).

Depuis 2015, la Colombie a connu un ralentissement économique, mais reste un des pays les plus dynamiques de la région (1,8% de croissance en 2016, estimation de 2,3% en 2017). En outre, le pays est classé au 53ème rang du classement «Doing Business» 2017 de la Banque mondiale et offre aux investisseurs étrangers une stabilité fiscale allant de 3 à 15 ans suivant le montant des investissements. Enfin, grâce aux nombreux accords commerciaux signés ces dernières années, la Colombie possède un marché étendu à 1,2 milliard de personnes.

3 secteurs très porteurs. Dans son étude, la CCI France Colombia cible 9 secteurs porteurs pour les investisseurs étrangers. Nous en avons retenu trois particulièrement attractifs :

  1. Agriculture et agro-industrie. Le pays dispose d’une production agricole importante grâce à ses caractéristiques géographiques favorables et à ses ressources naturelles abondantes. Au cours de ces quatre dernières années, la production agricole colombienne a augmenté de plus de 25 millions de tonnes, et la production de viande (porcine, bovine et avicole), de plus de 500 000 tonnes. Dans le domaine de l’agro-industrie le gouvernement colombien souhaite promouvoir le développement du pays grâce au «Programme de Transformation Productive», qui vise la modernisation et la compétitivité mondiale de 8 secteurs industriels et 4 filières agricoles (dont la viande bovine, le cacao, la confiserie et les matières premières annexes, les palmiers, les huiles et les matières grasses).
  2. Santé. Le marché pharmaceutique colombien est le quatrième plus important d’Amérique latine, après, le Brésil, le Mexique et l’Argentine. La Colombie compte plus de 130 laboratoires pharmaceutiques et 33 000 cliniques, hôpitaux, cabinets médicaux et dentaires, laboratoires et autres institutions qui fournissent des services de santé. L’objectif du gouvernement pour 2032 est d’atteindre les 2,8 millions de touristes de santé et capter 30% du tourisme curatif mondial.
  3. Tourisme. Le tourisme est la 3ème source de devises du pays, après le pétrole et le charbon. En 2016, la Colombie a reçu plus de 5 millions de visiteurs. L’objectif pour 2018 est d’atteindre 5,4 millions de touristes étrangers. Le gouvernement souhaite également développer le tourisme d’affaires.

Et pour vous rendre plus visible auprès de vos interlocuteurs colombiens, pensez à vous inscrire sur Europages !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *