Posté le : 27 avril 2017 Par : BlogEuropages

Header_digital-strategy-export

Spécialisée dans les solutions contre les animaux nuisibles pour les aéroports, les ports, les industries et les collectivités, la PME Bestwarden utilise les outils internet pour se faire connaître en France et à l’étranger. Explications de son dirigeant-fondateur, Frédéric Esplat sur sa stratégie digitale.

Des ondes contre les animaux nuisibles

Créée en 2009 par Frédéric Esplat, la société Bestwarden est un fabricant de systèmes destinés à influer sur le comporteAERO-ETANCHE-MARINE TRANSment de certains animaux. Lorsqu’ils sont utilisés pour éloigner les animaux d’un site, on parle « d’effaroucheurs ». Les principaux animaux concernés étant les oiseaux, les micromammifères, les sangliers, les cervidés, les lapins, les blaireaux, etc. Ces animaux étant susceptibles de dégrader des installations, d’induire des risques sanitaires ou des dangers de collisions.

Ces applications concernent principalement les aéroports, les ports, les sites industriels, les golfs, les exploitations agricoles, les villes ou l’hôtellerie. « Le système est simple, explique Frédéric Esplat : nous utilisons la propre communication des animaux pour les éloigner des endroits que nous voulons protéger. Par exemple, nous diffusons des chants d’oiseaux synthétisés et variés pour nous faire passer pour un congénère qui va prévenir les autres individus que l’endroit est dangereux ». Cela marche pour les mouettes, les goélands, les corneilles ou les corbeaux, mais pas pour les pigeons. Pour ces derniers, d’autres techniques sont utilisées comme des ondes de sol couplées à des techniques optiques qui simulent la présence d’un danger. De nombreuses villes, ports, aéroports, sites industriels, hôtels sont déjà équipés avec succès et vantent l’efficacité des produits Bestwarden.

Photos et vidKRYOS BOOST AUDIO-US-ODSéos sur le site

Aujourd’hui la PME réalise 20% de son chiffre d’affaires à l’export, pour un effectif de 9 personnes, essentiellement des ingénieurs. « Nous voulons nous développer particulièrement auprès des aéroports et de l’industrie, explique Frédéric Esplat. Les besoins sont immenses dans ces domaines et les solutions que nous proposons sont adaptées à chaque situation. » Pour mieux se faire connaître, Bestwarden propose un site internet en français et en anglais avec des photos et des vidéos. « Les vidéos sont particulièrement efficaces pour présenter nos produits », explique Frédéric Esplat. De plus, tous les réseaux sociaux sont utilisés (Facebook, Twitter, LinkedIn). C’est une agence de communication qui coordonne l’ensemble. La PME lance en outre régulièrement des campagnes d’e-mailing. « Ce qui fonctionne également très bien pour attirer de nouveaux clients reste le classique bouche à oreille », ajoute Frédéric Esplat.

« Les fiches produits, un plus d’Europages »

Dans le cadre de sa stratégie « d’inbound marketing », Bestwarden utilise depuis juillet dernier les services d’Europages avec l’objectif de développer des contacts, essentiellement dans le domaine de l’aéroportuaire. « Les fiches produits sont un véritable plus d’Europages, signale Frédéric Esplat. Elles nous ont permis d’accroître la visibilité internationale de nos produits et de nous faire connaître sur des projets d’aménagement d’aéroports en Afrique ». En plus de l’industrie et de l’aéroportuaire, leIMG_6702-V2s produits proposés par Bestwarden se déclinent dans plusieurs autres domaines d’activité comme les golfs (à protéger des sangliers, des lapins et des blaireaux, etc.), les terrains agricoles ou encore les hôtels.

Faire appel à des professionnels de la communication

« Si j’avais un conseil à donner en matière de stratégie digitale c’est de faire appel à des spécialistes de la communication pour s’occuper de ces questions, estime Frédéric Esplat. C’est une agence de communication qui s’occupe de notre site internet, des vidéos, des réseaux sociaux et du référencement. Nous n’avons pas de compétences en interne pour s’occuper de tout cela ». Autre avantage : passer par des personnes qui ne sont pas trop techniques permet d’avoir un discours accessible à tous.

Consulter l’E*page de Bestwarden.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *