Posté le : 17 octobre 2016 Par : BlogEuropages

plateforme-numerique-europages

Seules 10% des nouvelles plateformes numériques lancées par des PME indépendantes seront profitables dans les années à venir, malgré les opportunités offertes par l’émergence des plateformes digitales, d’après une étude qui vient d’être publiée par Accenture. Voici 5 pistes à suivre données par le cabinet de conseil pour aider les entreprises à réussir dans cette voie.

5 facteurs clés de succès. Le rapport Accenture intitulé Five Ways to Win with Digital Platforms, publié en collaboration avec le G20 des jeunes entrepreneurs, représenté en France par Citizen Entrepreneurs, identifie 5 facteurs essentiels pour développer la masse critique de plateformes digitales :

  1. Proposition : créer des services de plateforme différenciés s’étendant au-delà des services transactionnels, en prenant en charge aussi bien les clients, du côté de la demande, que les prestataires de services, du côté de l’offre ;
  2. Personnalisation : cibler la clientèle sur l’ensemble des canaux en utilisant les données client pour anticiper les besoins et proposer des expériences sur mesure ;
  3. Prix : appliquer de nouveaux modèles de tarification, par exemple le paiement à l’usage, le « freemium » et l’abonnement pour répondre aux pics de demande ;
  4. Protection : intégrer la confiance au cœur de la plateforme en misant sur la cybersécurité pour attirer les clients et se différencier ;
  5. Partenariats : développer rapidement la plateforme à plus grande échelle en identifiant des partenaires numériques (développeurs d’applications et fournisseurs de services de paiement), qui peuvent enrichir l’expérience proposée et répondre aux besoins des clients.

Utiliser les effets de réseaux. Les plateformes digitales, qui s’appuient sur les nouvelles technologies afin de créer de vastes marchés de clients et de fournisseurs, deviennent incontournables pour les PME qui visent un marché mondial. Elles deviennent de plus en plus un modèle économique par défaut dans la plupart des secteurs d’activité, notamment en B2B. D’où l’importance pour les PME de transformer leurs méthodes pour travailler à l’échelle mondiale, qu’il s’agisse de la co-création de biens et de services avec des tiers, de la personnalisation de l’offre pour la clientèle ou de la fixation dynamique des prix.

Le top 16 des pays du G20. L’étude d’Accenture mesure également par un indice la capacité des 16 économies du G20 à soutenir l’essor des plateformes digitales. Elle montre que le Royaume-Uni et l’Allemagne rejoignent la Chine, l’Inde et les États-Unis dans le top 5 de préparation à l’économie des plateformes. La France arrive en neuvième position derrière l’Australie, le Japon et le Canada. Le top 10 est le suivant :

  • USA,
  • Chine,
  • Royaume-Uni,
  • Inde,
  • Allemagne,
  • Australie
  • Japon,
  • Canada
  • France,
  • Corée du Sud.

Viennent ensuite dans l’ordre : le Mexique, le Brésil, la Turquie, l’Afrique du Sud, l’Italie et la Russie. Et si vous n’avez pas suffisamment de ressources pour lancer votre propre plateforme numérique, pensez à utiliser les services d’Europages !


Les commentaires sont fermés.