Posté le : 10 février 2021 Par : TeamEuropages

Paper folded world map  with red Pin Pointer

Il n’a jamais été aussi facile de se lancer à l’international qu’aujourd’hui, où le digital permet d’être partout à la fois. Cependant, il ne faut pas croire que l’on peut se lancer dans un autre pays du jour au lendemain, sans avoir rien préparé. Pour bien se lancer à l’international, il est essentiel d’anticiper en respectant certaines règles. Voici 7 étapes à suivre pour bien vous lancer à l’international en B2B.

Étape n°1 : faites appel à des locaux

Avant de vous lancer dans le business dans un pays étranger, pensez à recruter une personne native du pays ou une agence de communication locale. En effet, pensez que dans un autre pays les habitudes de communication sont différentes. Passer par une personne ou une agence connaissant parfaitement le pays, la langue, la culture, les carrefours d’audience, etc. est donc essentiel pour intégrer efficacement un marché étranger.

L’objectif n’est évidemment pas de lui déléguer tout le travail, mais de vous appuyer sur ses connaissances pour vous assurer qu’aucune erreur ne va être réalisée.

Étape n°2 : faites le point sur les contenus existants

Pour faire du business à l’étranger, comme en France, il est primordial de posséder un bagage minimum constitué de certains documents et contenus tels que :

  • Les fiches produits avec des visuels ;
  • Les documents pré-vente et les vidéos de démonstration ;
  • Les contrats ;
  • Les modèles de facture et de bon de commande ;
  • Les documents et textes publicitaires ;
  • Un site internet…

En quelques mots, tous les outils que vous utilisez au quotidien en France devront être traduits et adaptés au pays dans lequel vous souhaitez vendre.

Étape n°3 : déterminez les nouveaux supports à produire

En plus des contenus que vous possédez déjà et qu’il vous suffira de faire adapter, il est conseillé d’en produire des spécifiques tels que :

  • Quelques témoignages de clients du pays, si vous en avez déjà, sinon faites-les réaliser spécifiquement.
  • Quelques supports axés sur le marché local, tels que des articles de blog.

Pour faire simple, afin de bien intégrer un marché, il est essentiel de vous imprégner de ce marché. Vos clients doivent se sentir considérés et non avoir l’impression qu’ils ne représentent qu’un marché de plus pour vous.

Étape n°4 : faites traduire les documents

Dès lors que vous avez la liste de vos documents à traduire, il est temps de le faire. Pour cela, nous vous conseillons d’opter pour une externalisation auprès de traducteurs natifs et experts de votre secteur. Dans le cas où il resterait des erreurs dans vos documents, ils pourraient ainsi vous en avertir.

Pour avoir une traduction de qualité, notez qu’il est essentiel de fournir des informations précises à votre traducteur, en termes de cible et de ton souhaité par exemple.

Étape n°5 : trouvez des prospects chauds

En B2B, les cycles de vente sont souvent longs. C’est pourquoi nous vous recommandons d’acheter des leads chauds, c’est-à-dire des coordonnées de prospects avec un projet réel et avéré.

En effet avec les techniques classiques de publicité ou de content marketing, vous allez plus souvent atteindre des prospects froids ou tièdes, et vous allez mettre longtemps avant d’arriver au bout du tunnel de conversion, mettant ainsi en péril votre projet.

Pour acheter des coordonnées de prospects chauds, il faut identifier dans le pays cible des « leads broker », c’est-à-dire des vendeurs de coordonnées. Vous pouvez en identifier via LinkedIn ou Google ou encore faire appel à une agence dans le pays concerné.

À noter : pensez que vous allez probablement devoir faire des présentations à des prospects ne parlant pas français. Il est donc grand temps de vous assurer que vos équipes maîtrisent un minimum l’anglais ou, mieux encore, la langue du pays.

Étape n°6 : mettez en place des outils de génération de leads à moyen et long terme

Grâce à l’achat de leads, vous allez pouvoir pénétrer le marché rapidement et obtenir vos premiers clients. Mais pour faire perdurer et augmenter votre activité dans le pays, vous devez immédiatement mettre en place des actions pour nourrir votre portefeuille client :

  • Publier des publicités sur Facebook Ads ;
  • Publier des publicités Google Adwords sur des mots-clés locaux ;
  • Booster votre LinkedIn avec l’ajout des contacts via leur poste ;
  • Mettre en place des publicités ciblées sur les réseaux sociaux locaux… ;
  • Organiser des webinaires ;
  • Publier des contenus spécifiques (livres blancs, articles de blog, infographies…).

À noter : selon les pays, les habitudes et règles concernant le SPAM et le droit à la vie privée sont différentes. Par exemple, si vous envoyez des e-mails non sollicités en Allemagne, vous risquez d’avoir de nombreuses plaintes.

Étape n°7 : tenez-vous prêt pour vos nouveaux clients

Vendre, c’est bien, mais il faut avoir conscience que ces nouvelles ventes vont probablement engendrer des besoins de SAV et de maintenance.

Il est donc essentiel de vous assurer d’avoir les ressources nécessaires pour répondre à ce nouvel afflux de demande. La capacité de production doit pouvoir être adaptée en fonction autant que le service client doit pouvoir être réactif.

Un départ mal anticipé dans un nouveau pays peut avoir des conséquences désastreuses. En respectant ces étapes pour bien vous lancer, vous devriez parvenir à développer votre nouveau marché sereinement.

 

Nos experts peuvent vous conseiller afin de réussir votre lancement à l’international, c’est par ici !


Les commentaires sont fermés.