Posté le : 3 mai 2013 Par : TeamEuropages

Google-home

Visé par une enquête européenne sur ses pratiques commerciales, jugées anti-concurrentielles, le géant américain a dû repenser la façon dont il affiche les résultats de son moteur de recherche. Des changements qui ne seront pas sans conséquences.

Google n’a pas eu le choix. Visée par de nombreuses plaintes l’accusant de traiter injustement la concurrence, la firme de Palo Alto a dû montrer patte blanche devant la Commission européenne. Et de présenter, la semaine dernière, la nouvelle façon dont seront agencés les résultats de son moteur de recherche.

Dans ce document, rendu public par la Commission, Google esquisse les nouveaux axes de sa stratégie en ligne. Finis le temps où les liens « achetés » à coups d’Adwords se mélangeaient aux résultats naturels ! Désormais, les liens « sponsorisés » (c’est-à-dire payants) seront nettement démarqués des autres :

 

link-google-1

 

De la même façon, les suggestions géographiques subiraient également un petit lifting, destiné à ménager un espace aux services concurrents et à signaler aux utilisateurs que les liens proposés sont des liens commerciaux.

 

google-maps

 

Cosmétiques, ces changements ? Rien n’est moins sûr. Les études le prouvent : les liens dont on repère qu’ils sont sponsorisés sont beaucoup moins cliqué que les autres, et dans des proportions importantes : 85% des internautes choisissent les liens naturels, 15% seulement optent pour les liens payants. C’est la raison pour laquelle, jusqu’ici, Google avait tendance à mêler les liens payants aux liens naturels.

Pour Google, cette décision risque donc de sérieusement entraver l’efficacité de ses liens publicitaires et du fonctionnement des AdWords, qui sont aujourd’hui l’une des principales sources de revenu de la firme américaine. Mais pour les entreprises, ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Car celles-ci peuvent dès aujourd’hui adopter une stratégie différente, plus longue, mais pas nécessairement plus coûteuse pour se faire connaître : le référencement naturel.

En faisant connaître leur activité sur le Web via le bouche à oreilles et une optimisation SEO bien menée, en profitant de partenariats avec des sites reconnus dans leur domaine, et en assurant du trafic vers leurs sites, y compris en provenance de l’international, les entreprises s’assureront alors une véritable légitimité sur la Toile. Une légitimité qui ne sera alors plus conditionnée aux soubresauts de Google.

 

Vous cherchez une solution qui améliorera votre référencement naturel ? Europages pourrait bien avoir quelque chose pour vous.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.