Posté le : 14 août 2017 Par : BlogEuropages

Luanda-Europages

Selon la 23ème enquête sur le coût de la vie réalisée par le groupe Mercer, Luanda, la capitale de l’Angola, est en 2017 la ville la plus chère devant Hong-Kong et Tokyo. Détail des chiffres avec un focus sur les villes européennes.

Luanda, n°1 devant Hong-Kong et Tokyo. C’est la capitale angolaise Luanda (voir photo) qui en 2017 devient la ville la plus coûteuse pour les expatriés, devant Hong-Kong et Tokyo (Japon), selon l’enquête de Mercer sur le coût de la vie 2017. Le classement de Luanda au sommet de la liste s’explique notamment par le coût des biens et de la sécurité. Le top 3 du classement Mercer en 2016 plaçait Hong-Kong en tête, suivi de Luanda et de Zurich (Suisse). En 2017, la ville suisse est descendue d’un rang en prenant la quatrième position des villes les plus chères, devant Singapour (5e), Séoul (6e), Genève (7e), Shanghai (8e), New York (9e) et Berne (10e). À l’autre extrémité du classement, les villes les plus accessibles sont, selon l’enquête de Mercer, Tunis (Tunisie, 209e), Bichkek (Kirghizistan, 208e) et Skopje (Macédoine, 206e).

Trois villes suisses dans le top 10. On trouve dans le top 10 de ce classement Mercer trois villes suisses : Zurich, en quatrième position, Genève en septième et Berne, la capitale, à la dixième place. Autre pays européen où le coût de la vie a progressé en 2017 : la Russie. Moscou (14e) et Saint- Pétersbourg (36e) bondissent ainsi respectivement de cinquante-trois et cent seize places, sous le double effet de la forte appréciation du rouble par rapport au dollar américain et du coût des biens et des services. Parmi les autres métropoles européennes à la hausse, on peut citer Oslo (46e), en progression de treize places depuis l’an dernier.

Autres métropoles européennes à la baisse. Globalement les métropoles européennes enregistrent plutôt une baisse de leur coût de vie en 2017 par rapport à 2016. Ainsi, Londres (30e), Aberdeen (146e) et Birmingham (147e) chutent respectivement de treize, soixante-et-une et cinquante-et-une places à cause de l’affaiblissement de la livre sterling par rapport au dollar américain dans la foulée du vote du Brexit. Copenhague recule pour sa part de quatre places, passant de la 24e à la 28e.

De son côté, Paris en perd dix-huit et se retrouve 62ème au classement tandis que Lyon, seconde ville française présente dans le classement, passe de la 132ème à la 137ème position. D’autres villes d’Europe de l’Ouest perdent également du terrain, principalement en raison de la dépréciation des devises locales par rapport au dollar américain. Ainsi Vienne (78e) et Rome (80e) tombent-elles de vingt-quatre et vingt-deux places, respectivement. Les métropoles allemandes que sont Munich (98e), Francfort (117e) et Berlin (120e) chutent elles aussi au classement, tout comme Düsseldorf (122e) et Hambourg (125e).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *