Posté le : 17 septembre 2019 Par : BlogEuropages

Cybersecurite-Europages

Opérateur du dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr, le Groupement d’Intérêt public (GIP) Acyma vient de publier la version complète de son kit de sensibilisation aux risques numériques.

Six fiches pratiques. Avec la recrudescence des cyber-attaques envers les particuliers et les professionnels, le kit de cyber-sécurité vise à sensibiliser et à partager les bonnes pratiques dans les usages personnels et à améliorer les usages dans le cadre professionnel. Il comprend six fiches pratiques très utiles pour adopter les bonnes pratiques dans les domaines suivants :

– Les mots de passe,
– La sécurité sur les réseaux sociaux,
– La sécurité des appareils mobiles,
– Les sauvegardes,
– Les mises à jour,
– La sécurité des usages pro-perso.

 Trois types de risques. Ce guide détaille trois types de risques principaux :

– L’hameçonnage (ou phishing en anglais). Vous recevez un message ou un appel inattendu, voire alarmant, d’une organisation connue et d’apparence officielle qui vous demande des informations personnelles ou bancaires ? Vous êtes peut-être victime d’une attaque par hameçonnage (phishing en anglais) ;

– Les rançongiciels (ou ransomware en anglais). Vous ne pouvez plus accéder à vos fichiers et on vous demande une rançon ? Vous êtes victime d’une attaque par rançongiciel (ransomware, en anglais) ;

– L’arnaque au faux support technique. Votre ordinateur est bloqué et on vous demande de rappeler un support technique ? Vous êtes victime d’une arnaque au faux support !

Comment réagir ? En cas de hameçonnage, ne communiquez jamais d’information sensible suite à un message ou un appel téléphonique. Au moindre doute, contactez directement l’organisme concerné pour confirmer. Faites opposition immédiatement (en cas d’arnaque bancaire). Changez vos mots de passe divulgués/compromis. Déposez plainte.

En cas de rançongiciels, débranchez la machine d’Internet et du réseau local. En entreprise, alertez le support informatique. Ne payez pas la rançon. En cas de faux support technique, ne répondez pas et conservez toutes les preuves. Redémarrez votre appareil. Purgez le cache, supprimez les cookies et réinitialisez les paramètres de votre navigateur. Désinstallez tout nouveau programme suspect. Faites une analyse antivirus. Changez tous vos mots de passe. Faites opposition auprès de votre banque si vous avez payé. Déposez plainte.

Pour en savoir plus ou vous faire assister, rendez-vous sur le site cybermalveillance.gouv.fr. En outre, vous pouvez en parler à votre conseiller Europages qui peut vous donner les bons conseils à ce sujet.


Les commentaires sont fermés.