Posté le : 7 août 2017 Par : BlogEuropages

Cybersecurite-Europages

Vous vous déplacez cet été en emportant votre téléphone mobile, votre tablette ou votre ordinateur portable ? Voici sept conseils à suivre extraits d’un dossier du MOCI (Moniteur du commerce international) pour assurer votre cybersécurité.

  1. Protéger physiquement ses terminaux nomades

Les terminaux nomades (ordinateurs portables, tablettes, smartphones) sont par nature, exposés à la perte et au vol. Restez vigilant dans les hôtels et les transports. L’ ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) recommande que les terminaux nomades professionnels soient aussi banalisés que possible, en évitant toute mention explicite de l’entité d’appartenance.

  1. Eviter les réseaux wifi publics

En se connectant à un réseau de wifi public, vous risquez de voir votre connexion détournée, puis espionnée par un autre utilisateur du wifi. Cela met en danger toutes les données de navigation transitant vers et depuis votre ordinateur (identifiants de connexion, numéros de carte bleu, emails, pièces jointes, etc). De nombreux faux réseaux wifi sont diffusés dans les gares et aéroports par des personnes mal intentionnées attendant que vous vous connectiez pour dérober vos identifiants.

  1. Utiliser un VPN

En déplacement professionnel il est indispensable d’utiliser un VPN – réseau privé virtuel – qui permet de sécuriser le lien entre vos terminaux mobiles et le système d’information de votre entreprise. Pour assurer votre cybersécurité, l’ANSSI recommande d’établir un tunnel VPN IPsec entre le poste nomade et une passerelle VPN IPsec mise à disposition par l’entreprise.

  1. Choisir un bon mot de passe

Pour bien protéger vos informations, choisissez des mots de passe difficiles à retrouver, si possible de 12 caractères de type différent (majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux) n’ayant aucun lien avec vous. Deux méthodes simples peuvent vous aider à définir vos mots de passe : la méthode phonétique : « J’ai acheté 5 CDs pour cent euros cet après-midi » : ght5CDs%E7am ; et la méthode des premières lettres : « Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé » : aE2lP,lJ2Géa.

  1. Séparer ses données personnelles des données professionnelles

Il est recommandé de bien séparer vos usages personnels de vos usages professionnels quand vous n’utilisez pas de réseau VPN. Ne faites pas suivre vos messages électroniques professionnels sur des services de messagerie utilisés à des fins personnelles ; n’hébergez pas de données professionnelles sur vos équipements personnels (clé USB, téléphone, etc.) ou sur des moyens personnels de stockage en ligne ; et de la même façon, évitez de connecter des supports amovibles personnels (clés USB, disques durs externes, etc.) aux ordinateurs de l’entreprise.

  1. Ne pas ouvrir de pièces jointes inconnues

N’ouvrez pas de pièces jointes inconnues ou ne branchez pas de clés USB inconnues sur votre ordinateur. La curiosité est souvent le premier vecteur d’infection.

  1. Mettre à jour ses logiciels

Dans chaque système d’exploitation (Android, IOS, MacOS, Linux, Windows,…), logiciel ou application, des vulnérabilités existent. Une fois découvertes, elles sont corrigées par les éditeurs qui proposent alors aux utilisateurs des mises à jour de sécurité. Sachant que bon nombre d’utilisateurs ne procèdent pas à ces mises à jour, les attaquants exploitent ces vulnérabilités pour mener à bien leurs opérations encore longtemps après leur découverte et leur correction.

Et pour mieux vous documenter sur ce sujet, vous pouvez consulter :


Une Réponse à “Cybersécurité : 7 précautions à prendre lors de vos déplacements”

  1. LOUAZON Jean Luc

    Pour compléter votre article, je dirais qu’il est également indispensable d’utiliser une technologie de chiffrement pour s’assurer de la protection des échanges numériques et surtout la bonne identité numérique du ou des destinataires de l’information. Notre technologie de chiffrement, nommée BlueFiles, dédiée à la sécurisation des données numériques sensibles, peut déjà apporter une solution simple et efficace pour protéger son patrimoine informationnel numérique sensible, que ce soit pour l’univers professionnel, que personnel, puisque, nous mettons à la disposition de tous les citoyens une version gratuite. Voir notre site : https://mybluefiles.com/fr/
    La confiance au delà des mots.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *