Posté le : 27 mars 2017 Par : BlogEuropages

Header_digital-strategy-export

Fournisseur de machines-outils pour l’aluminium et l’acier, la PME alsacienne EISMO s’est notamment imposée sur le marché français de la menuiserie aluminium et dans le domaine du sciage. Son dirigeant Pascal Brender explique en quoi le site internet est devenu un commercial à part entière de la société.

Des partenariats en Italie, République tchèque et Turquie

EISMO4Basée à Blotzheim en Alsace, à proximité de l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse, la société EISMO (anciennement Eisele Diffusion) a été créée en 1978. Spécialisée dans le domaine du sciage, tronçonnage, usinage et fraisage sur des barres pleines ou creuses (profilés) en aluminium et en acier, elle est dirigée depuis sa restructuration en 2014 par Pascal Brender.

EISMO1« Nous commercialisons des machines-outils avec des marques telles que Bomar, Rinaldi, Pertici et Yilmaz, explique ce dernier. Nous couvrons pratiquement tous les besoins qui se font ressentir dans l’industrie et l’artisanat français. Nos clients sont également dans le secteur de la menuiserie aluminium (fabricants de fenêtres, de portails et de balustrades). » EISMO a mis en place des partenariats avec des fabricants de machines-outils en Italie et en Turquie pour l’aluminium et en République tchèque pour l’acier. Cela lui permet de proposer des produits de qualité à des prix compétitifs.

Un site internet alimenté en permanence

EISMO3EISMO travaille dans de multiples secteurs : construction métallique, chaudronnerie, aéronautique, construction navale et armement, ainsi que dans la menuiserie aluminium. Son avantage par rapport à d’autres plus grosses structures est d’être proche de ses clients avec des commerciaux installés dans les différentes régions et 4 techniciens SAV. Autre point fort : le fait de disposer d’un stock de 300 machines.

EISMO5Le site internet devient également de plus en plus important dans la stratégie commerciale. « Je considère notre site internet comme un commercial à part entière », souligne Pascal Brender. Refait il y a 6 ans, ce site est alimenté tous les jours pour mettre en avant des nouveautés. Pour chaque produit, il y a des photos, un descriptif détaillé et une documentation téléchargeable directement depuis le site (fichier PDF). Des vidéos sont également consultables pour certains produits.

« Europages est important dans notre référencement »

PascalBrenderEISMO

EISMO a un partenariat de longue date avec Europages qui lui donne de la visibilité ainsi que des visites directes sur son site. Mais surtout « Europages est important pour notre référencement global, souligne Pascal Brender. Il nous permet d’être trouvé par des sociétés qui ne nous connaissent pas, et ce dans le monde entier ». La société mène par ailleurs régulièrement des campagnes d’emailing et des actions commerciales qui sont placées au niveau régional sous la responsabilité de chaque commercial. « Les commerciaux de chaque secteur sont leurs propres patrons, c’est une philosophie d’entreprise », signale Pascal Brender.

« Tenir compte de l’aspect visuel de son site »

EISMO2« Si j’avais un conseil à donner en matière de stratégie digitale, je soulignerai l’importance de l’aspect visuel de son site internet, estime Pascal Brender. Et à ce titre, les photos sont primordiales : elles doivent être de bonne qualité. On cherche également à mettre de plus en plus de vidéos de machines ». Pour le dirigeant, il est également important de garder la main sur la gestion de son site. Hormis la charte graphique qui a été mise en place par une agence de communication, tout le reste est alimenté en interne car cela permet de la réactivité, de la flexibilité et de l’autonomie.

Consulter l’*EPage de EISMO.


Une Réponse à “EISMO : son site internet, un commercial à part entière”

  1. Rossi dominique

    Après avoir visité le parc machines, et avoir eu un intérêt pour un centre d’usinage d’occasion double tête pour l’aluminium, le responsable m’avait assuré que la machine répondait à mes besoins. En rencontrant le commercial qui avait tenté de me convaincre malgré le manque de certaines informations sur la coupe, celui ci s’est montré très insistant, mais a rappelé au dernier moment que la machine n’était pas adaptée au logiciel de coupe que j’utilisais il m’a évité de dépenser 15 000€ pour une machine qui fonctionne uniquement par lecture de disquettes alors qu’on était en 2016, c’est une publicité mensongère, très déçu je me suis donc tourné vers selectra.

    Commerciaux incompétents, Prix trop élevés, Produits obsolètes. Je ne ferai plu appel à Eismo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *