Posté le : 28 janvier 2013 Par : TeamEuropages

Google-watching

Pour de nombreux sites web, l’arrivée de la nouvelle mouture de l’algorithme de Google nourrit les craintes d’être soudainement déréférencé. Et qui les conduit à s’interroger : Europages peut-il être en cause ?

Panique dans le petit monde des spécialistes du Web ! Le géant américain Google, tout puissant possesseur du moteur de recherche le plus utilisé au monde, poursuit les travaux d’affinage de son algorithme qui détermine les résultats les plus pertinents. Ce dernier, dont la version la plus récente a été nommée « Penguin », a déclassé de nombreux sites jugés peu intéressants pour les utilisateurs. Des sites qui s’estiment aujourd’hui injustement sanctionnés et qui cherchent, parfois, des coupables. Europages est-il un de ces sites qui « dégradent » le référencement de ses clients ?

« Fermes de liens » et référencement

Parmi les mesures adoptées par Google pour améliorer son moteur de recherche, Penguin traque notamment les « fermes de liens ». Ce nom est utilisé pour désigner des sites internet dont la seule vocation est de rassembler un très grand nombre de liens vers d’autres sites internet. Puisque dans le système de Google, chaque lien vers un site web augmente la crédibilité du site web de destination, certains webmasters peu scrupuleux estimaient que de telles « fermes » étaient une solution simple et peu coûteuses pour améliorer les classements de leurs autres sites.

Bien mal leur en a pris ! Aujourd’hui, ces fermes sont les premières ciblées et Google ne cesse de les sanctionner. Et les webmasters qui ont fait confiance à ces « fermes », qui souvent monnayaient leurs liens, perdent leur bon classement dans les résultats de Google. Et s’en plaignent bruyamment, quitte à s’en prendre aux mauvaises cibles.

Europages n’est ni un annuaire, ni une ferme de contenus

Car les annuaires en ligne ont un fonctionnement proche de ces fermes de liens. En recensant des noms, des sites, ou des entreprises, ils centralisent des milliers de liens, ce qui les apparente à ces fameuses « fermes de liens » tant décriées.

Pour autant, il faut être parfaitement clairs : Europages n’est plus un annuaire depuis qu’il a abandonné sa version papier il y a des années, et il n’est en aucun cas concerné par ces mesures qui touchent les « fermes de liens ». Les entreprises qui s’inscrivent sur Europages disposent de leur propre espace personnel, où elles mettent en valeur leur activité et leur produit grâce à des contenus nombreux et variés : vidéos, images, textes, mots-clefs, etc. Ces contenus « riches » sont, à l’inverse, favorisés par Google, et c’est ce qui nous permet d’offrir de tels résultats aux clients.

Plutôt que de céder à l’irrationnel, Europages vous aide à prendre une décision en toute connaissance de cause. Si vous êtes inscrit sur Europages, vous disposez d’un outil de mesure des résultats que votre inscription vous apporte, nommé myStats. Espace totalement privé, MyStats récupère les données relatives à votre E*Page. Il vous permet de fait de constater à tout moment le nombre de visites qu’a reçue votre E*page sur Europages, ainsi que le nombre de clics effectués depuis Europages vers le site internet de votre entreprise, et bien d’autres encore. C’est totalement transparent, et c’est gratuit !

Vous avez les moyens de nous évaluer, et vous seuls prenez la décision ! Quelle sera-t-elle ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.