Posté le : 21 mai 2013 Par : TeamEuropages

yahoo

Géant du Web incontournable au début des années 2000, Yahoo est désormais une entreprise en pleine mutation. Son rachat fracassant de Tumblr pour près d’un milliard de dollars ne suffit pas à masquer les difficultés auxquelles fait face le titan américain. Alors, être bien référencé sur Yahoo, utile ou pas utile ?

Relativement absent des gros titres ces dernières années, Yahoo ! vient de faire un retour en fanfare dans les unes de la presse spécialisée. Après une tentative de rachat avortée du site français Dailymotion, l’acquisition d’une plate-forme très prometteuse, Tumblr, pour un montant impressionnant de plus d’un milliard de dollars, donne un aperçu de la forte de frappe que garde encore le groupe américain.

Pourtant, les années fastes de Yahoo ! semblent loin. Entreprise emblématique des années 2000, le groupe a progressivement décliné face à un concurrent de poids : Google. Créée en 1995 comme un annuaire Web, la firme s’est un temps appuyée sur les technologies du moteur de recherche, alors peu connu, avant de rompre ce contrat en 2004 pour développer ses propres technologies d’indexation. Mais si Yahoo ! a pu tenir tête aux petits nouveaux de Palo Alto durant quelques années, son poids n’a cessé de décliner à mesure que celui de Google grandissait. En 2008, le groupe refuse une offre d’achat de 44 milliards de dollars de la part de Microsoft. Aujourd’hui la capitalisation boursière de Yahoo ! s’élève à 29 milliards de dollars.

 

SCEuropeMoteurs0113

 

Un moteur de recherche sur le déclin

Aujourd’hui, Yahoo ! reste l’un des principaux moteurs de recherche au monde, bien que son trafic soit déclinant. StatsCounter estime que Yahoo ! ne représente plus que 0,87% des requêtes effectuées dans le monde, contre 93% pour Google. Ce score très limité ne doit pas cacher la réalité du secteur de la recherche, car Yahoo ! y occupe… la troisième place. Mais surtout, Yahoo ! réalise encore de très beaux scores sur son marché principal : les Etats-Unis. Selon ComScore, le moteur de recherche reste encore très présent sur le marché américain, avec 12% des visites, ce qui le situe en très bonne position derrière Bing, le moteur de recherche de Microsoft, (16%) et Google (66%).

Alors, faut-il encore être présent sur Yahoo ? La réponse est oui. Yahoo, comme Google et Bing, ne fonctionnent pas de manière très différente. Tous privilégient un contenu qui fait autorité, c’est à dire des sites Internet reliés à d’autres grands sites, auxquels on accède souvent. Les techniques de référencement varient un peu, mais leurs grandes lignes restent les mêmes. Et surtout, Yahoo reste encore un media d’importance aux Etats-Unis, avec une base d’utilisateurs fidélisé par les nombreux services annexes que propose la firme, comme Yahoo Questions/Answers ou Flickr, le service de partage de photo.

 

Pour bénéficier d’un référencement optimal sur Yahoo comme sur Google et Bing, cliquez ici !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.