Posté le : 27 mars 2018 Par : BlogEuropages

Mizapur-Europages

Lors de sa visite en Inde du 10 au 12 mars derniers, le président Emmanuel Macron a inauguré avec le Premier ministre indien Narendra Modi le parc photovoltaïque de Mirzapur, construit par le groupe français Engie, ainsi que l’Alliance solaire internationale, une organisation internationale issue de la COP21, dont le siège est basé en Inde. Focus sur les perspectives du marché solaire.

Un secteur poussé par le gouvernement. Le secteur solaire fait partie des 4 objectifs prioritaires de développement durable du gouvernement indien, selon le site gouvernemental MakeinIndia. En raison de son ensoleillement privilégié dû à sa position géographique, l’Inde a dépassé un record en 2017-18 avec une capacité de production d’énergie solaire de 5525 MW. Le pays possède aussi le deuxième plus grand parc photovoltaïque du monde à Kamuthi dans l’Etat du Tamil Nadu. Celui-ci comprend 2,5 millions de panneaux solaires et a été construit dans un temps record de 8 mois.

Les projets d’Engie. Présent depuis plus de 20 ans en Inde, le groupe français Engie y exploite une capacité solaire totale installée de 810 MWc. Le projet photovoltaïque de Mirzapur d’une capacité de 100 MW, initié en mai 2016, a été inauguré par le 12 mars par le Premier ministre indien Narendra Modi et le président Emmanuel Macron, en présence d’Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie. D’autres parcs photovoltaïques sont déjà exploités par Engie en Inde comme celui de Bhadla dans l’État du Rajasthan, qui a récemment commencé ses opérations commerciales, suite à sa mise en service en juin 2017. Engie a également signé récemment avec l’entreprise nationale indienne de production d’électricité un contrat d’achat d’électricité de 25 ans pour le parc photovoltaïque de Kadapa dans l’État d’Andhra Pradesh, dont la capacité est de 338 MWp.

L’Alliance solaire internationale. Créé sous l’impulsion de la France et de l’Inde lors de la Conférence de Paris sur le climat en décembre 2015, l’Alliance solaire internationale ou l’International Solar Alliance (ISA) a pour objectif de mobiliser 1 000 milliards de dollars pour développer 1 TW (térawatt) d’énergie solaire en 2030 pour les 121 pays situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne. Ayant le statut d’organisation internationale depuis décembre 2017, l’ISA a son siège à Gurgaon, dans la banlieue de New Delhi. Lors de son premier Sommet, qui s’est tenu le 11 mars à New Delhi, 100 projets prioritaires ont été présentés dans les domaines de l’agriculture, des mini-réseaux solaires, des installations de toiture et de la mobilité électrique.

Et pour trouver des contacts de fournisseurs, de clients ou de partenaires en Inde, pensez à vous inscrire sur Europages !


Les commentaires sont fermés.