Posté le : 14 juin 2016 Par : TeamEuropages

Peb&Fox/Université de Lorraine

Oui, les PME exportent ! Mais elles rencontrent beaucoup plus de difficultés que leurs consœurs du CAC40. Manon Enjolras du laboratoire ERPI (Université de Lorraine) nous présente sa thèse de doctorat : un outil d’évaluation de la capacité à innover et à exporter des PME, reposant sur l’évaluation des compétences communes innovation/export. A découvrir en BD et vidéo !

En France, plus de 98% des entreprises sont des PME. Elles représentent donc un enjeu extrêmement important en matière de développement économique et sont très présentes sur les marchés internationaux. Les PME françaises exportent, certes, mais rencontrent de nombreux obstacles : manque de ressources, concurrence, guerre des prix… et bien d’autres encore.

Une des solutions auxquelles elles ont accès pour palier à ces difficultés, c’est l’innovation. Selon une étude de BPIFrance (PME 2011), une PME innovante sur deux est présente à l’international. En innovant, les PME se différencient de leurs concurrents, et ouvrent des accès à des marchés qu’elles n’avaient pas envisagés jusque là. L’innovation apparait donc, aux yeux de tous, comme une condition nécessaire à l’exportation.

En suivant cette ligne directrice, le laboratoire ERPI (Equipe de Recherche sur les Processus Innovatifs) de l’Université de Lorraine travaille sur les capacités à innover et à exporter des PME, de façon à leur fournir des outils d’accompagnement adaptés.

Un positionnement original

Le laboratoire ERPI a choisi de s’intéresser simultanément aux capacités d’innovation et d’exportation. Ainsi, dans une entreprise, on trouve :

  • Des compétences spécifiques à l’innovation, comme la créativité par exemple.
  • Des compétences spécifiques à l’ export : comme la maîtrise des langues étrangères.
  • Et enfin, des compétences communes à la fois à l’innovation et à l’ export comme la capacité à créer un réseau professionnel. Ces compétences communes définissent un espace commun innovation / export.
Manon Enjolras - Blog Europages 1

Et c’est sur  ces compétences communes que se concentre le laboratoire ERPI, car ce sont celles qu’il est prioritaire de développer pour des PME. En effet, les PME ont des ressources et des moyens limités, donc le fait d’agir en priorité sur les compétences communes à l’innovation et à l’ export permet d’actionner un seul levier, qui se répercute sur les 2 activités…. Et c’est là toute l’originalité de ce travail.

Un diagnostic adapté aux PME

L’ERPI a pour ambition de proposer un outil d’évaluation de la capacité à innover et à exporter des PME, reposant sur l’évaluation des compétences communes innovation / export. Pourquoi les évaluer ? Tout simplement pour pouvoir proposer aux entreprises un diagnostic leur permettant de s’améliorer. Pour cela, l’outil propose une évaluation sur 5 niveaux, correspondant à une grille de maturité. Une grille de maturité, c’est finalement comme un escalier dont il faut monter les marches pour être de plus en plus performant. Cette évaluation revient donc à placer l’entreprise, pour chaque compétence commune, sur la marche de l’escalier qui lui correspond. Elle peut ainsi  visualiser ses points faibles, c’est-à-dire les compétences pour lesquelles elle est placée sur les marches les plus basses, mais également ses points forts qui concernent cette fois ci, les marches les plus hautes. A partir de là, elle sait ce qu’elle doit travailler en priorité et peut initier une stratégie d’amélioration progressive.

Manon Enjolras - Blog Europages 2

Des premiers résultats prometteurs

Cet outil a été testé auprès de PME lorraines. De façon générale, les résultats obtenus sont encourageants. L’outil permet d’identifier des voies d’amélioration pertinentes pour les entrepreneurs, en accord avec leur stratégie à long ou moyen terme.

Thèse en BD… et pitch video

Peb&Fox/Université de Lorraine

Peb&Fox/Université de Lorraine

 

Voir le pitch de Manon Enjolras (ERPI), Université de Lorraine (3min36)

 

Manon Enjolras est doctorante au laboratoire ERPI (Équipe de Recherche sur les Processus Innovatifs), Université de Lorraine. Son sujet de recherche est la capacité à innover et à s’internationaliser des PME. Une approche sectorielle des PME de Lorraine pour l’élaboration d’un outil d’aide à la décision dédiée.


Les commentaires sont fermés.