Posté le : 26 avril 2019 Par : BlogEuropages

Irlande-Europages

Le Brexit a incité 55 entreprises étrangères à investir en Irlande, ce qui a eu pour conséquence de créer 4 500 emplois, selon l’agence de développement de l’État, IDA Ireland. Ces chiffres sont apparus lorsque l’agence gouvernementale a fait un bilan pour l’année 2018 du nombre de personnes employées dans les entreprises qu’elle soutient, atteignant un record de 230 000 personnes.

Les banques en première ligne. Selon la CCI France-Irlande, qui rapporte cette information, on compte parmi les 55 sociétés nouvellement installées des banques telles que Bank of America, Morgan Stanley et la Barclays. Ces sociétés cherchaient des sites alternatifs en Grande-Bretagne avant son départ de l’Union européenne. « On peut dire que le Brexit est un facteur dans toutes les décisions d’investissement », a déclaré l’IDA Ireland.

Menaces d’un ralentissement. Toutefois, il existe des risques de baisse des investissements étrangers en Irlande liés notamment au ralentissement du commerce mondial et notamment avec les États-Unis, principale source d’investissements multinationaux, ainsi qu’au retour du nationalisme et du protectionnisme, selon l’IDA Ireland. Toutefois, Dublin a continué d’absorber une quantité importante d’IDE en 2018. La croissance a également été forte en dehors de la capitale : le nombre d’emplois a augmenté de 14% dans les Midlands et de 8% dans l’Ouest.

Déploiement en région. Le conseil d’administration d’IDA a élaboré cette année une nouvelle stratégie quinquennale «dans un contexte de concurrence sans précédent » visant à attirer les entreprises étrangères dans les régions. Un programme de construction a ainsi été mené, consistant à construire des installations à Sligo, Dundalk, Athlone, Waterford, Galway, Monaghan et Limerick, dans le but d’attirer des multinationales sur ces sites.

Et pour trouver des acheteurs en Irlande dans votre domaine d’activité, pensez à consulter la base de données d’Europages : on y trouve 76 entreprises classées par secteurs d’activité, pays d’origine, etc.


Les commentaires sont fermés.