Posté le : 20 mai 2015 Par : TeamEuropages

Export

Il existe de nombreux dispositifs d’aides à l’exportation pour les TPE/PME. Pour vous y retrouver, Europages a questionné le cabinet Istrium qui propose ci-après un point synthétique sur les principales aides et délivre des conseils avisés.

Le financement de votre développement export peut s’appuyer sur les dispositifs suivants :

  1. Le crédit d’impôt pour dépenses de prospection commerciale (CIPC) :
    • Permet de récupérer 50% des frais de prospection à l’étranger.
    • Limité à 24 mois, à 80 000€ de dépenses et ne peut être obtenu qu’une seule fois.
    • Dépenses concernées (sous conditions) : VIE, marketing, études de marché, déplacements, frais de conseils et de communication, salons…
    • Entreprises éligibles : PME de moins de 250 salariés ayant un capital majoritairement détenu à plus de 75 % par des personnes physiques ou d’autres PME qui répondent aux mêmes critères.
  2. L’assurance prospection commerciale (APC) de la Coface :
    • Permet de financer le développement international de l’entreprise. Sa particularité est que le remboursement est réalisé selon un prorata du chiffre d’affaires réalisé sur la zone concernée, ce qui limite donc le risque financier en cas d’échec commercial.
    • Dépenses concernées : salaires et charges du personnel export, frais de fonctionnement de filiale, marketing, salons…
    • Entreprises éligibles : entreprises de moins de 5 000 salariés (hors négoce international), dont le chiffre d’affaires est inférieur à 500 M€.
  3. Le Prêt export de la BPI :
    • D’un montant de 30 000€ à 5 M€, il s’agit d’un prêt de 7 ans, bénéficiant d’un différé de paiement de 2 ans.
    • Les dépenses éligibles sont très étendues puisque ce dispositif permet même de financer le Besoin en Fonds de Roulement et des opérations de croissance externe.
    • Entreprises éligibles : PME et ETI de plus de 3 ans. A noter, le montant est plafonné aux fonds propres de l’entreprise.
  4. Subventions locales :
    • Certains départements ou régions proposent des dispositifs de soutien à l’export. Chaque dispositif a ses critères d’éligibilité, mais de manière générale on peut retenir les points suivants :
      • Les PME sont les principales bénéficiaires de ces dispositifs
      • Les dépenses financées sont surtout des dépenses externes : salons, marketing, conseil…

Enfin, des dispositifs européens comme le FEDER financent parfois certains secteurs d’activité à l’international.

En conclusion, chaque dispositif a ses particularités. Il est important d’étudier soigneusement quel est le dispositif le mieux adapté à votre projet. Certains de ces dispositifs peuvent être également couplés afin d’en maximiser l’effet de levier financier. Enfin, il est important de bâtir un dossier complet, de l’adapter aux attentes de l’organisme concerné, et ne pas sous-estimer le suivi administratif qui devra être réalisé une fois l’aide obtenue.

Istrium est un cabinet de conseil spécialisé dans l’obtention de subventions et de financements publics. Sa maîtrise de plus de 60 dispositifs départementaux, régionaux, nationaux ou européens lui ont permis d’acquérir la confiance de 250 entreprises. Le cabinet intervient dans le financement de projets innovants, d’investissement, de recrutement ou de développement à l’international.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.