Posté le : 15 septembre 2017 Par : TeamEuropages

pme-export-digiteurs-europages

Europages est fier d’avoir été sélectionné par la CCI Paris-Ile de France en tant que sponsor « Les Digiteurs » dans le domaine de la digitalisation de la fonction Export. Une belle initiative de la CCI pour promouvoir et faciliter la transformation digitale des entreprises, enjeu majeur de leur développement économique.

L’initiative de la CCI Paris-Ile de France consiste à fédérer, au sein du site Les Digiteurs, un ensemble de ressources, de partenaires et de solutions digitales couvrant tous les domaines de la transformation digitale des entreprises :

  • Ressources humaines
  • Juridique
  • Vente
  • Marketing
  • Communication
  • Budget et comptabilité
  • Export

Il faut dire que les entreprises françaises, notamment les TPE et PME, accusent un certain retard par rapport à leurs consœurs européennes. Sur le seul taux d’équipement en site internet, elles sont bonnes dernières en Europe.

taux equipement PME internet France

Source : Benchmark International, Conseil National du Numérique, juillet 2016

Ce constat est pénalisant, tant pour les entreprises actrices en BtoC que pour celles qui interviennent sur le secteur BtoB. Quel est l’enjeu ? Tout simplement le développement du carnet de commande, voire parfois la survie.

Nouveaux comportements de recherche des acheteurs BtoB

Certes, en BtoB, lorsque l’on produit des profilés en aluminium de précision ou des machines-outils pour le découpage industriel, pas question d’ouvrir une boutique en ligne ! En revanche, il est désormais incontournable d’être visible sur internet.

En effet, c’est désormais un fait observé par tous les instituts de sondage : les acheteurs professionnels utilisent internet comme principale source d’information pour la recherche de solutions et de fournisseurs. Alors que le contact direct avec le technico-commercial de l’entreprise était privilégié il y a encore quelques années, l’acheteur conduit désormais seul, en toute autonomie, sa recherche de solutions sur internet. Ce n’est qu’après avoir présélectionné quelques fournisseurs potentiels qu’il les contacte pour obtenir les informations complémentaires qu’il n’a pas pu identifier sur le Web, pour obtenir un rendez-vous, une pré-étude ou un devis.

Ces nouveaux comportements sont durables, ce d’autant plus que les jeunes cadres « Digital Natives », nés à la fin des années 80, accèdent aux postes à responsabilités dans les achats. Ils ont une tendance naturelle à appliquer dans leur environnement professionnel les pratiques digitales de recherche d’information qu’ils utilisent dans leur vie privée.

Ces pratiques ont une conséquence majeure pour les PME en BtoB : l’entreprise invisible sur le Web n’a que peu de chances d’être contactée.

Et ces usages se généralisent en Europe et dans le monde. L’acheteur international effectue ses recherches via un moteur de recherche (essentiellement via Google, leader mondial). Il saisit son expression de recherche en anglais mais également dans sa langue maternelle. Lorsque la PME souhaite se développer à l’export, ses contenus digitaux doivent donc être trouvés même quand l’acheteur recherche dans sa langue maternelle.

Des solutions pour accroître la visibilité de son entreprise sur le Web

Une récente étude a fait le point sur les freins des PME vis-à-vis de leur digitalisation : les PME n’ont ni le temps, ni les compétences internes, ni le budget à allouer au développement de leur visibilité sur le Web. À juste titre, le dirigeant de PME se focalise sur son cœur de métier (méthodes, production, R&D, management, …). Vous y reconnaissez-vous ?

Dès lors, il est logique de s’orienter vers l’externalisation de cette tâche, tant pour les ventes domestiques que l’export. Des solutions existent, des plus complexes au plus simples.

Les plus complexes, et partant les plus coûteuses, consistent à confier à une agence sa stratégie de SEO multilingue (optimisation du site pour faciliter son indexation par les robots des moteurs de recherche).

Les plus simples consistent à faire référencer son entreprise sur des portails BtoB multilingues.

Et vous, où en êtes-vous de votre processus de digitalisation à l’export ? Découvrez sur le site Les Digiteurs comment digitaliser votre développement international.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *