Posté le : 10 juillet 2015 Par : TeamEuropages

machine outil

En matière d’export et d’import, le secteur des équipements pour la construction mécanique et l’industrie se porte bien en Europe. Bien entendu, ces perspectives globales varient selon les sous-secteurs, mais dans certains domaines comme celui des machines-outils, les entreprises européennes ont retrouvé le sourire. Explications.

L’Europe, principal marché à l’export. Comme l’indique dans un rapport paru en mai 2015 l’Association européenne des industries de machines-outils CECIMO (European Association of the Machine Tool Industries), les perspectives sont positives pour 2015. C’est le marché européen qui est considéré comme le plus porteur avec le marché américain. Par contre, les commandes devraient baisser dans les pays asiatiques en raison d’une diminution des investissements dans l’industrie manufacturière. De même, les perspectives d’export sont à la baisse en Russie et dans les pays de la Communauté des Etats indépendants (CEI) à la suite des sanctions décidées par l’UE. En France, le marché est également tiré par l’export comme le constate le Cisma (Syndicat des équipements pour construction, infrastructures, sidérurgie et manutention).

Les importateurs européens optimistes. Même optimisme pour le Comité européen des importateurs de machines-outils (CELIMO), qui signale dans sa deuxième enquête trimestrielle pour 2014 intitulée Quaterly Trends Survey, que le marché a progressé de 3,5% par rapport au premier trimestre 2014. Ces bons chiffres traduisent la relance des investissements dans l’industrie manufacturière en Europe, particulièrement dans les pays tels que la Belgique, la France, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suisse et la Turquie.

Consultez à ce sujet notre carte interactive sur les recherches effectuées dans le domaine des équipements pour la construction mécanique et l’industrie. Dans le « Top 3 » des pays qui recherchent des partenaires en France : l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.