Posté le : 22 octobre 2013 Par : TeamEuropages

myEP_1

Si votre page entreprise ne suit pas un certain nombre de règles de base, vous risquez fort de perdre des affichages, des clics, et donc des clients potentiels. Retour en image sur quelques erreurs qui peuvent vous coûter cher.

A première vue, cette page entreprise est tout à fait correcte. Logo, adresse, numéro de téléphone, elle s’offre même le luxe de présenter plusieurs images de ses produits et de lister plusieurs sites internet pour aiguiller les visiteurs vers ses sites Internet. Et pourtant ! Elle présente des défauts qui handicapent lourdement sa visibilité en ligne.

Saurez vous les trouver dans cette image ci-dessous ?

 

 

Vous les avez ? Récapitulons-les !

 

Cause numéro 1 : un texte incomplet

Cette entreprise a 500 signes pour présenter son activité, et pourtant elle n’en utilise à peine 17%. Au lieu d’utiliser tout le potentiel de cette espace, elle va donc se priver d’une partie de sa visibilité. Le texte est pourtant un atout important pour déclencher la décision d’achat : en présentant l’entreprise, il assoit la légitimité de celle-ci et permet également de lister les différentes facettes de son activité. Ne pas le remplir complètement, c’est n’est pas qu’une négligence, c’est un handicap.

Cause numéro 2 : un texte pauvre

Le texte de cette entreprise est limité en taille, mais il est également limité dans le fond. Une suite de mots-clefs n’a pas d’intérêt pour un prospect éventuel à la recherche d’un partenaire ou d’un distributeur. Pour une efficacité maximale, il convient d’écrire un texte lisible et cohérent, qui donne envie de s’adresser à votre entreprise et qui ne s’adresse pas uniquement aux robots de Google.

Cause numéro 3 : des mots-clefs inutilisés

Ce problème de complétude se retrouve au niveau des mots-clefs listés sous l’E*Page de l’entreprise. Si elle le souhaitait, cette entreprise pourrait encore utiliser 6 mots-clefs, soit 43% de son total ! Ces mots-clefs sont déterminants pour les entreprises inscrites sur Europages car elles déterminent les catégories dans lesquelles elles apparaissent. Autrement dit, peu de mots-clefs = peu de visites et donc peu de clics. C’est automatique.

Le résultat

Au final, quel est l’effet de ces carences sur les statistiques de cette E*Page ? Pour tous les indicateurs, le bilan est sans appel : à secteur et pack équivalent (ici, un pack Entry dans le secteur de la métallurgie), l’entreprise a été 2 fois moins vues que ses concurrentes aux pages bien remplies. Au niveau des clics, c’est encore pire car elle a reçu 3 fois moins de clics que sa concurrente.

 

Vous voulez en savoir plus sur les pratiques à éviter à tout prix pour vos E*Pages ? C’est par ici !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *