Posté le : 20 novembre 2015 Par : BlogEuropages

PME européennes export

La Commission européenne vient de publier une étude portant sur l’internationalisation des PME européennes. Où exportent-elles en priorité ? Quelle est la part de l’e-commerce dans leur activité et quelles difficultés principales rencontrent-elles ? En voici les principaux résultats.

52% de PME européennes actives à l’international. L’étude, intitulée « Internationalisation of Small and Medium-sized Enterprises », publiée en octobre dernier, a été réalisée par l’Institut TNS pour la Commission européenne auprès de 14.500 PME de l’UE et de six pays européens non membres de l’UE participant au programme COSME (Competitiveness of Small and Medium-sized Enterprises). Premier résultat : 52% des PME européennes sont actives à l’international (intra-UE et hors UE). A l’export, 30% des PME réalisent leurs opérations dans la zone UE et 20% dans un pays hors UE. Les pays européens où il y a le plus grand nombre de PME actives à l’international sont respectivement Chypre, la Lettonie, et l’Autriche. A l’inverse, la Bulgarie, l’Estonie ou encore l’Italie comptent parmi les pays les moins performants. Enfin, dernier constat : les PME européennes qui font du commerce B2B réalisent majoritairement leurs opérations au sein de l’UE.

Voir la vidéo d’EuroparlTV.eu sur le poids des PME en Europe (1m15 en anglais)

Site internet : incontournable. L’internet s’impose en tant que vecteur de l’offre : près des 2/3 des PME européennes ont un site internet qui présente leurs produits ou leurs services. Les résultats varient bien entendu en fonction des pays. On compte ainsi beaucoup plus de PME avec un site internet dans les pays du nord (Danemark, Suède, Belgique et Autriche) que dans ceux du sud comme la Bulgarie, l’Italie ou la Roumanie où la proportion atteint moins de 50%. Par contre, la proportion baisse beaucoup en ce qui concerne la vente en ligne : seulement 29% des PME la proposent sur leur site. Concernant cette fonctionnalité de vente en ligne, les résultats sont beaucoup plus contrastés avec des pays particulièrement performants comme la Pologne où plus de la moitié des PME offrent ce service. Au contraire, l’Allemagne n’en compte que 23%.

Destinations à l’export : l’UE pour 4/5ème des PME. L’UE reste la principale destination des PME européennes qui exportent : 81% d’entre elles qui ont exporté au cours des trois dernières années l’ont fait vers un pays de l’UE. Les autres destinations viennent loin derrière : Moyen-Orient et Afrique du Nord (15%), Europe de l’Est et région des Balkans (14%) et Etats-Unis (13%). Le marché local garde toutefois une part prépondérante dans les ventes réalisées par les PME. Selon le rapport, 66% des ventes réalisées en 2014 par les PME européennes l’ont été au sein de leur propre pays. Tandis que 21% des ventes sont venues d’autres pays membres de l’UE et 13% de pays hors UE.

Parmi les PME qui n’exportent pas, 9% ont indiqué qu’elles l’envisageaient dans le futur prochain et 3% qu’elles allaient débuter sous peu des opérations à l’export.

En matière de type de produits, les PME qui vendent des biens à d’autres entreprises (B2B) ont proportionnellement plus exporté vers des pays de l’UE que les PME qui vendent biens ou services aux consommateurs (B2C).

Les 3 barrières principales à l’export. Les PME interrogées dans l’étude ont identifié trois principales barrières à l’export :

  1. Procédures administratives trop lourdes (voir à ce sujet notre article relatif au projet de simplification des opérations douanières),
  2. Coûts de livraison trop élevés : mettez votre prestataire en concurrence !
  3. Difficulté à identifier des partenaires : utilisez Europages !

Et pour accroître votre visibilité digitale à l’international inscrivez votre entreprise sur Europages !


Les commentaires sont fermés.