Posté le : 11 juin 2013 Par : TeamEuropages

robots

Vous êtes des milliers à vous connecter chaque jour sur le site d’Europages pour y inscrire gratuitement votre entreprise, ou pour chercher des professionnels avec lesquels nouer des partenariats. Mais qui êtes-vous exactement ? Faisons le point avec nos dernières données.

Nous vous avions déjà parlé de nos clients : à la tête de PME dynamiques au chiffre d’affaires plus élevé que la moyenne, ceux-ci sont essentiellement des fabricants ou des producteurs (53%). Mais nous ne vous avions pas révélé le portrait-robot des entreprises qui se sont inscrites gratuitement sur Europages pour améliorer leur visibilité. Nos dernières statistiques à ce sujet sont justement disponibles pour les membres français.

 

Poste-FL-FRA

 

La première chose qui saute aux yeux, c’est que les membres gratuits ressemblent beaucoup à nos clients. Ils sont d’abord et avant tout des décideurs au sein de leur entreprise : 33% font partie de la direction générale, et 26% sont eux-même les directeurs ! Quand ils ne les dirigent pas, ils sont néanmoins impliqués dans la décision d’achat. Les autres postes les plus déclarés sont les directeurs marketing et commerciaux (7%) ou les responsables des ventes (5%). En termes de taille, les entreprises inscrites gratuitement sur Europages sont à l’image des entreprises industrielles françaises : 67% d’entre elles comptent moins de 10 salariés, et 21% ont entre 11 et 50 salariés. Mais elles sont néanmoins plus petites que nos clients, dont 54% des entreprises ont plus de 10 salariés.

Mais la grande différence se situe au niveau du secteur d’activité. Les entreprises inscrites gratuitement sont 40% à fournir des prestations de services, et 30% seulement sont des fabricantes ou des productrices. Une orientation qui tranche avec les entreprises clientes, qui sont davantage tournées vers la manufacture industrielle.

Si l’on rentre dans le détail, les secteurs phares sont :

  1. Les services aux entreprises

  2. La construction mécanique

  3. Le bâtiment et les travaux publics

  4. La métallurgie

  5. L’industrie agro-alimentaire

Enfin, 54% des entreprises inscrites gratuitement déclarent une zone d’achalandise nationale ou internationale, surtout lorsqu’il s’agit de producteurs (les services ayant tendance à être davantage tournés vers un marché local). Plus la taille de l’entreprise augmente, et plus elle est susceptible d’exporter : lorsqu’elles passent la barre des 100 salariés, elles sont 40% à exporter à l’international.

Vous voulez rejoindre cette communauté d’utilisateurs qualifiés et B2B ? C’est par ici.


Les commentaires sont fermés.