Posté le : 2 octobre 2015 Par : TeamEuropages

Reciblage publicitaire

Le reciblage publicitaire ou « retargeting » est une technique dont l’efficacité n’est plus à prouver en marketing B2B. Il existe cependant quelques règles à suivre pour que votre campagne retargeting B2B soit réussie. Bref éclairage sur ce levier digital en pointe.

Qu’est-ce que le retargeting ? Le retargeting consiste à présenter vos annonces publicitaires (bannières, pavés,…) sur de nombreux sites, à des internautes qui ont visité votre site puis l’ont quitté. Un code de suivi (cookie), placé sur le navigateur de vos visiteurs, permet de garder leur trace et de leur afficher vos annonces lorsqu’ils naviguent sur internet. Bien connu et largement pratiqué en B2C (vous en avez certainement fait l’expérience !) cette technique est désormais utilisée en B2B pour ré-engager des prospects, des acheteurs en recherche de solutions.

L’objectif est d’inciter par ce biais vos prospects et clients à retourner sur vos pages web en vue de générer des opportunités d’affaires (leads). En B2B, ce procédé est particulièrement efficace dans la mesure où le processus d’achat B2B est long et que le prospect se décide rarement à entrer en contact avec vous à la première visite. En termes de personnalisation, la forme la plus aboutie est le retargeting dynamique lorsque les bannières affichent automatiquement les derniers produits consultés par le visiteur.

Les chiffres gagnants du retargeting B2B. Comme l’indique le site Getplus spécialisé dans les solutions de web tracking, le ROI des campagnes de retargeting en B2B est de bon niveau. Une publicité Facebook retargetée obtient ainsi 38 fois plus de clics qu’une bannière Adsense traditionnelle et les e-mails retargetés génèrent près de 4 fois plus de revenus et 18 fois plus de bénéfices nets qu’un emailing classique, selon le centre Forrester Research. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, mais il est nécessaire de respecter certaines règles pour vous assurer de ces résultats. Voir la vidéo de Getplus « Le retargeting B2B expliqué à mon boss » (10 min.) :

3 principes clés à suivre. Voici trois règles à respecter pour réussir votre retargeting B2B :

  1. Avoir un gros volume à retargeter. Il est indispensable de sélectionner un acteur générant de forts volumes de visites, spécifiquement en B2B. En effet, bien que les taux de clics en retargeting soient quatre à cinq fois supérieurs à la moyenne, ils restent faibles et il convient de générer un grand nombre d’impressions pour obtenir un volume de leads satisfaisant.
  2. Effectuer le bon ciblage. Le message que vous allez émettre doit être adapté à votre cible B2B. D’où l’importance de bien taguer votre site. Pour cela, segmentez bien votre audience en introduisant des codes de tracking différents selon les pages de votre site, conseille le site spécialisé Retargeter.com
  3. Avoir le bon message : il faut avoir une belle bannière publicitaire dans la forme comme dans le fond et proposer un « plus » par rapport à ce que le visiteur de votre site s’est vu déjà proposer, un degré supérieur d’incitation.

Vous hésitez à vous lancer ? Testez le reciblage publicitaire avec Europages ! Une solution de retargeting B2B  vous est proposée. Les visiteurs qui ont consulté votre E*Page ou vos pages produits se voient proposer vos publicités lorsqu’ils visitent d’autres sites web B2B. Le paramétrage de ces campagnes de reciblage tient compte de nombreuses variables telles que le secteur d’activité des entreprises consultées sur Europages, le pays du visiteur, les pays consultés par ce visiteur, la version linguistique utilisée (il en existe 26 !), etc. Pour en savoir plus, contactez Europages !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *