Posté le : 19 février 2019 Par : BlogEuropages

Rep-tcheque-Europages

Parmi les pays d’Europe centrale, la Tchéquie offre aujourd’hui l’économie la plus industrialisée et la plus développée. La Chambre de commerce franco-tchèque dresse un panorama des secteurs clés où il est intéressant d’investir.

Une économie tournée vers l’exportation. Selon un document de la Chambre de commerce franco-tchèque, la République tchèque montre un des taux de croissance du PIB les plus forts d’Europe, signe de sa bonne santé économique. Elle est aussi l’un des pays de l’Union européenne les plus ouverts avec un taux d’exportation représentant 87% de son PIB, dont environ 90% tournées vers l’Europe. Une autre force de la République tchèque réside dans la stabilité de son taux de change.

La France, 4ème partenaire commercial. La France est un partenaire important de la Tchéquie (le 4ème client et le 6ème fournisseur). En 10 ans, les exportations tchèques vers la France ont augmenté de 150%, passant de 3 milliards d’euros en 2005 à 7,6 milliards d’euros en 2016. Les exportations françaises vers la Tchéquie ont elles aussi augmenté de 40% sur la même période, passant de 2,8 à 3,4 milliards d’euros. La qualité de son économie, sa main d’œuvre qualifiée et à bas coûts, sa localisation et ses infrastructures de qualité ainsi que son réseau dense de sous-traitants attirent aussi les investisseurs français. On compte aujourd’hui dans ce pays plus de 500 entreprises ayant un capital français.

Six secteurs où investir. Voici six secteurs clés pour les investisseurs selon la Chambre de commerce franco-tchèque :

  • automobile : comptant plus de 130 000 employés, il représente 25% de la production industrielle totale du pays et près de 20% des exportations totales,
  • aéronautique : il est composé de 130 entreprises qui emploient 6500 personnes et génèrent un chiffre d’affaires de 490 millions d’euros,
  • métallurgie : ce secteur représente toujours 12% de la production industrielle tchèque et presque 15% de tous les emplois dans l’industrie tchèque,
  • agroalimentaire : les capitaux étrangers ont une part importante dans certains secteurs de production. Les groupes français suivants sont très actifs dans ce secteur : Danone, Savencia, Bel, Opavia, Lu, Bonduelle, Lactalis, Pernod Ricard,
  • TIC : la Tchéquie est devenue l’un des territoires européens les plus performants pour la délocalisation et l’externalisation des services TIC. C’est aussi l’un des pays leader de la protection informatique avec l’antivirus tchèque Avast qui équipe plus de 200 millions d’ordinateurs dans le monde,
  • Electrotechnique : cette branche représente environ 15% de la production industrielle tchèque et 25% de tous les investissements étrangers vers la République tchèque se dirigent vers ce secteur.

Et pour vous rendre visible auprès de vos partenaires tchèques, pensez à vous inscrire sur Europages !


Les commentaires sont fermés.