Posté le : 13 juillet 2017 Par : BlogEuropages

E-commerceGB

Le Royaume-Uni est le premier marché européen pour la vente en ligne devant l’Allemagne et la France. Une note sectorielle de la CCIF Grande-Bretagne fait le point sur ce marché en plein essor.

Un marché en croissance de 10,5%. Le marché de l’e-commerce britannique représente à lui seul en valeur plus de 30% de l’e-commerce européen, indique la note sectorielle de la CCIF Grande-Bretagne. Il est en outre en seconde position mondiale derrière les Etats-Unis. En 2016, ce secteur affichait un chiffre d’affaires total de £154 milliards, en croissance de 10,5% par rapport à 2015. Selon les prévisions de l’IMRG (Interactive Media in Retail Group), la valeur du marché devrait encore progresser et atteindre £170 milliards en 2017. L’e-commerce représente, en valeur, 19% du marché britannique de la distribution. Environ 77% de la population achète en ligne. La dépense annuelle du cyberacheteur britannique s’élève en 2017 à £1430, et les dépenses annuelles totales des cyberacheteurs britanniques se montent à £68 milliards.

Les causes du succès. Le succès de l’e-commerce en Grande-Bretagne s’explique en partie par le fort taux de pénétration d’Internet qui équipe 80% des foyers britanniques et plus de 90% des entreprises. Cela signifie également que 20% des Britanniques qui n’ont pas encore accès à Internet sont de futurs clients potentiels pour l’e-commerce. La situation économique incertaine dans le pays depuis 2010 (hausse de la TVA, restrictions budgétaires) incite les consommateurs à acheter sur Internet pour bénéficier de prix plus attractifs que dans la distribution traditionnelle. À noter également qu’Internet est de plus en plus intégré au processus d’achat des consommateurs qui ont le réflexe de consulter l’offre en ligne avant tout achat.

Le comportement des acheteurs. Le pays compte 45 millions de cyberacheteurs. Selon l’étude de l’IMRG, 60% des cyberacheteurs achètent via leur mobile et 34% via leur ordinateur portable. 60% des cyberacheteurs achètent en ligne jusqu’à 3 fois par mois et 40% achètent en ligne au moins 1 fois par semaine. Les consommateurs britanniques sont en outre très réceptifs et ouverts aux innovations et aux nouvelles technologies de communication et d’information (TIC). Ils sont en revanche plus exigeants sur la qualité des produits, la présentation de l’offre en ligne, la fonctionnalité et l’efficacité du site. Le prix est le facteur le plus important dans la décision d’achat en ligne pour 60% des consommateurs britanniques. Il devance même l’aspect pratique que représentent l’achat et livraison à domicile.

Et pour tout conseil en matière de vente en ligne, pensez à utiliser les services d’Europages !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *