Posté le : 26 février 2015 Par : TeamEuropages

santé

Le secteur de la santé, qui recouvre principalement les dispositifs médicaux (matériel médical et services hospitaliers) et les biotechnologies est en plein développement car la demande est à la hausse, particulièrement dans les pays émergents. Tour d’horizon des marchés porteurs.

Forte demande des pays émergents. Selon une note d’Ubifrance sur les dispositifs médicaux dans le monde, ce secteur est en plein développement, particulièrement dans les pays émergents à la suite de l’augmentation du pouvoir d’achat et de l’accès aux soins. Autres facteurs de développement : le vieillissement de la population (maladies cardiovasculaires, neurologiques, etc.) et l’évolution des modes de vie (obésité, diabète). Le marché mondial des dispositifs médicaux représentait en 2013 un montant de 376 milliards de dollars avec une progression spectaculaire de la Chine. En 2013, ce pays se situait au 4ème rang des pays importateurs derrière les Etats-Unis, l’Allemagne et les Pays-Bas avec une part de marché de 6% qui a progressé de 117% entre 2009 et 2013 ! Voir à ce sujet notre carte interactive sur les recherches effectuées à partir de la Chine.

5 pays clés à cibler. Une note de prospective établie par le Trésor français estime que les 5 pays les plus importants en termes d’importations sur la thématique santé-bien-être seront sur la période 2017-2022 :

  1. Etats-Unis
  2. Allemagne
  3. Pays-Bas
  4. Royaume-Uni
  5. Japon

Ces pays devraient représenter 38% des importations mondiales de la thématique santé sur la période 2012-2022.

Fusions et acquisitions pour les biotechnologies. Ce secteur est en pleine évolution avec de nombreuses fusions et acquisitions réalisées au niveau mondial. Ainsi, signale l’association France Biotech dans son Panorama 2013 des sciences de la vie en France, de nombreuses PME du secteur ont consolidé leur position de leader technologique à l’image de BioAlliance Pharma et Topotarget qui ont donné naissance à Onxeo destiné à être leader européen dans les maladies orphelines en oncologie.


Les commentaires sont fermés.