Posté le : 23 janvier 2020 Par : BlogEuropages

GoogleSEOEuropages

Pour une PME, il est essentiel d’être trouvée sur le web. Pour cela, être bien référencé sur le moteur de recherche de Google est un préalable indispensable. Voici quelques conseils pour se rendre plus visible dans les résultats de recherche de Google et améliorer son ranking.

Trois paramètres utilisés par Google. Selon Aleh Barysevich, l’auteur d’un article publié sur le sujet sur le site Content Marketing Institute, il faut jouer avec les trois types de paramètres utilisés par Google pour établir un classement des résultats de ses pages et avoir un bon SEO (référencement naturel) :
–    le ratio entre le nombre de clics et le nombre d’impression d’une annonce, d’un lien ou de tout autre contenu (nombre de fois où l’utilisateur le lit) ou CTR (pour « click through rate » en anglais);
–    le temps de lecture du lien ;
–    le nombre de fois où l’utilisateur clique successivement dans une page de recherche. Cela indique qu’il n’est pas satisfait des résultats affichés.

Jouer sur le CTR. Pour être bien classé dans la page de recherches de Google, une des premières choses à faire est d’améliorer son taux de clics ou CTR. Commencez par identifier les pages de votre site qui ont un faible taux de CTR. Une fois identifiées, l’idée est d’éliminer celles qui ont un CTR inférieur à 30%. Autre technique pour améliorer son ranking : jouer sur les titres et les descriptions. L’idée est d’être le plus précis possible et de ne pas dépasser les limites de Google pour le référencement : 60 caractères pour le titre et 160 caractères au maximum pour la méta-description. En plus de ces deux éléments, n’hésitez pas à ajouter le maximum d’informations sur vos produits : prix, évènements, etc.

Garder vos lecteurs le plus longtemps possible. Une fois qu’un utilisateur arrive sur votre site, l’idée est de le garder le plus longtemps possible. Pour cela, créez un contenu pertinent et de qualité qui corresponde aux attentes de votre lecteur. Faites des dossiers par sujet et reliez les articles entre eux. Pensez également à optimiser les vitesses de téléchargements qui peuvent être parfois rédhibitoires. Enfin, vous pouvez même mettre un message humoristique sur la fameuse page « 404 », le code d’erreur qui est renvoyé par un serveur web si un utilisateur tente d’accéder à une url qui n’existe pas ou plus !
Et au cas où toutes ces techniques vous apparaissent trop compliquées à mettre en œuvre ou vous demandent trop de temps, pensez à utiliser les services BtoB d’Europages.


Les commentaires sont fermés.