Posté le : 11 janvier 2012 Par : TeamEuropages

Silhouette-femme-1

Caroline MOULIN, Directrice commerciale Siccom  » … On nous demande des prix régulièrement par courrier électronique »

Caroline MOULIN, Directrice commerciale, SICCOM

SICCOM fabricants de pompes de relevage de condensats pour la climatisation

Pourriez-vous définir votre activité ?

Nous sommes fabricants de pompes de relevage de condensats pour la climatisation.

Quel est votre avantage compétitif ? Qu’est ce qui vous différencie de vos concurrents?

En premier lieu, il s’agit de la qualité de nos produits: nos pompes sont imperméables aux projections d’eau, éliminant ainsi les risques d’électrocution. De surcroit, elles sont très silencieuses. Notre matériel offre donc un confort optimal.

Comment faites-vous pour promouvoir votre activité ?

Nous sommes présents dans des salons en France et à l’international, ce qui nous rend proches de nos distributeurs mais aussi de nos installateurs. Il y a là un gros travail de promotion. Par contre, sur le web nos activités sont moindres. Si nous sommes référencés sur les sites des professionnels du BTP, il faut avouer que notre propre site internet, lui, n’est pas marchand. Certes, via notre présence sur le web, on trouve des descriptifs de nos produits complets, très clairs, et surtout très détaillés. Ces descriptifs renvoient tous vers notre site internet. En plus des descriptifs, on y trouve des vidéos qui expliquent le mode opératoire de montage de nos produits, à destination des installateurs. Lorsque l’un d’entre eux a des doutes, il lui est facile de comprendre la marche à suivre, grâce à ce contenu explicatif en ligne.

Europages joue-t-il un rôle dans la qualité de votre référencement ?

Certainement. Du moins il est facile de l’imaginer compte tenu de la récurrence des consultations par email que nous recevons. On nous demande des prix régulièrement par courrier électronique. Nous pouvons donc déduire que notre site internet, s’il n’est pas marchand, joue un rôle promotionnel indirect.

S’agit-il bien d’un choix ou bien comptez-vous rendre votre site marchand dès que possible ?

Non. Il s’agit bien d’un choix. Nous sommes fabricants et nous ne voulons en aucun cas empiéter sur le champ d’action de nos distributeurs.

Quelle part de votre chiffre d’affaires provient de l’export ?

D’une part je serais incapable de vous le dire et d’autre part, ce sont des informations secrètes, que je ne peux divulguer ainsi :)

Pourriez-vous dénombrer les “retours” obtenus via Europages ?

Par le passé nous en avions énormément. La première année, en 2010, nous avions eu énormément de retours. Or, ces temps-ci, c’est devenu un peu plus calme. Depuis six mois nous avons moins de retours en provenance d’Europages.

Sauriez-vous en mesure de dire quelle était la fréquence de ces retours ?

Nous recevions trois à quatre emails par jour, en provenance, majoritairement d’Europe et d’Afrique du Nord. C’était très bien. Aujourd’hui, nous avons davantage de contacts via Europages qui veulent communiquer avec notre service achats. Ils souhaitent nous vendre quelque chose. Je ne sais pas si cette dynamique résulte de la crise. Je me sers du site pour trouver mes fournisseurs. C’est un bon site malgré cette légère décrue des retours.

Que pourrions-nous faire, selon vous, pour que ces retours atteignent à nouveau leur niveau d’antan ?

Éventuellement des traductions. Nous avions à l’origine choisi les langues les plus importantes de notre marché : soit le français, l’espagnol et l’italien. Aujourd’hui, nous pensons nous attaquer au marché russe. Nous imaginons traduire notre contenu dans leur langue, pour atteindre ces nouveaux clients. Espérons que les retours en provenance de ce grand pays soient nombreux !

 


Les commentaires sont fermés.