Posté le : 29 octobre 2019 Par : BlogEuropages

Capture d’écran 2019-11-05 à 15.41.14

Selon le département Data & Analytics de Visable, la maison mère d’Europages, les recherches de sourcing émanant du Royaume-Uni ont baissé significativement depuis l’arrivée au pouvoir en juillet dernier du Premier ministre Boris Johnson. Cette tendance générale, qui s’explique par les incertitudes liées au Brexit, ne touche cependant pas tous les secteurs d’activité.

Une baisse de 21 points entre 2019 et 2018. Globalement, selon les chiffres de Visable, qui a exploité la forte volumétrie de recherches sur les 26 versions linguistiques de son moteur Europages (36 millions de visites par an en provenance de 200 pays, 133 millions de pages vues), il y a un net tassement de recherches de sourcing émanant du Royaume-Uni depuis la prise de fonction de Boris Johnson en juillet 2019. La progression du nombre de recherches tous secteurs n’a été ainsi que de +21% pour le 3ème trimestre 2019 par rapport au 3ème trimestre 2018, alors qu’elle a été de +42% entre le 1er semestre 2018 et le 1er semestre 2019, soit une baisse de 21 points.

Les secteurs impactés. Certains secteurs sont plus impactés que d’autres par rapport à ce tassement des recherches en raison des incertitudes liées à l’application du Brexit. Il s’agit notamment du verre et des matériaux de construction (-50 points), du caoutchouc et des matières plastiques (-42 points), des industries agroalimentaires (-24 points), des transports et services connexes, un secteur directement lié aux activités d’import-export qui pâtit du flou du Brexit (-22 points) ou encore de la chimie et la pharmacie (-20 points).

D’autres secteurs en croissance. Toutefois, certains secteurs restent en croissance sans être touchés par cette tendance. Il s’agit notamment de l’énergie et des matières premières en raison d’une dynamique de sur-stockage (+44 points), de l’informatique (+26 points) ou encore du marketing, de la publicité et des médias (+22 points). Les recherches de fournisseurs dans les services non financiers restent dynamiques du fait que ce secteur échappe à la potentielle hausse des droits de douane consécutive au Brexit.

Depuis le début de l’année 2019 jusqu’à actuellement, les recherches B2B effectuées sur Europages ont atteint un total de 1,027 million contre 745 775 pour la période correspondante en 2018. 29% des recherches de fournisseurs émanant du Royaume-Uni sont concentrées dans cinq pays européens : France, Italie, Pologne, Allemagne, Espagne.

Et pour vous rendre visible auprès de vos clients britanniques, pensez à créer votre propre page !

Brexit B2B

Infographie Brexit – Sourcing Royaume-Uni


Les commentaires sont fermés.