Posté le : 4 avril 2018 Par : BlogEuropages

Porc-Taiwan-Europages

Les produits porcins en provenance d’Italie sont désormais autorisés à Taïwan, a annoncé le 19 mars dans un communiqué la Commission européenne. Focus sur cette mesure qui devrait rapporter aux producteurs de porc italiens près de 2 millions d’euros.

De longues négociations. Cette mesure est le résultat de plusieurs années de négociation, assure la Commission européenne. Elle s’applique immédiatement à la viande fraîche. Par contre, pour le jambon de Parme, il faudra encore attendre plusieurs mois, jusqu’à ce qu’il soit disponible à la vente puisqu’il doit terminer son processus de maturation avant d’être commercialisé. Le commissaire européen à l’Agriculture et au Développement rural, Phil Hogan, s’est félicité de cette décision, fruit du travail conjoint entre la Commission européenne et les autorités italiennes. « Cette importante avancée justifie la politique menée par l’Europe en faveur de standards de production internationaux. L’Europe est la mieux placée pour proposer des produits alimentaires de haute qualité », a t-il déclaré.

L’UE, 4ème partenaire commercial de Taïwan. Selon les chiffres de la Commission européenne, l’UE est le quatrième partenaire commercial de Taïwan derrière la Chine, les Etats-Unis et le Japon. Les relations commerciales entre l’UE et Taïwan se sont considérablement développées depuis que le pays a adhéré à l’OMC (Organisation mondiale du commerce) en 2008 et depuis l’accord de coopération économique signé en juin 2010 entre la Chine et Taïwan. L’UE est un important fournisseur industriel de Taïwan en produits finis, machines et équipements. Pour sa part, le montant des exportations agricoles européennes vers Taïwan est très faible, eu égard au fait que l’UE est le plus gros exportateur mondial dans ce domaine.

Cap vers l’Asie. L’objectif de la Commission européenne est clairement affiché : profiter de l’accès des producteurs de porc italiens au marché taïwanais pour aller s’implanter sur de nouveaux marchés en Asie. L’UE peut mettre en avant le sérieux de ses contrôles vétérinaires sur la viande qui répondent aux standards internationaux et qui garantissent la qualité de la viande exportée. La Chine est le premier pays importateur de porcs au monde, avec une moyenne de consommation de 40 kilos par personne et par an. L’UE exporte près de la moitié de sa viande porcine en Chine, mais la tendance est à la baisse, car la Chine augmente sa production et vise l’autosuffisance.

Et pour trouver un partenaire, un fournisseur ou un client à Taïwan, pensez à inscrire votre entreprise sur Europages !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *