Posté le : 30 novembre 2016 Par : BlogEuropages

tic-europages

En matière de TIC (technologies de l’information et de la communication), les PME françaises restent à la traîne des autres PME européennes avec seulement 63% des sociétés de moins de 50 personnes possédant un site internet contre 72% dans l’Union européenne, selon un rapport de l’Insee qui vient d’être publié. C’est pourtant un levier de plus en incontournable pour l’export. Explications.

Des PME françaises sous-équipées en TIC. Selon le rapport de l’Insee sur « Les entreprises en France – édition 2016 (collection Références) », 63% des sociétés de 10 personnes à 49 personnes possèdent un site web, contre 72% dans l’Union européenne à 28 (UE28). Cet écart est toutefois à modérer, puisque parmi les sociétés de 50 personnes ou plus, 9 sur 10 ont un site web, soit la même proportion qu’en Europe.

En ce qui concerne l’usage des médias sociaux, il a progressé de 10 points entre 2013 et 2015 dans les sociétés de 10 personnes ou plus, mais reste inférieur à celui de l’UE28 : 31% des PME françaises disposent d’un profil, d’un compte ou d’une licence utilisateur pour accéder à un ou plusieurs médias sociaux contre 39% en Europe. L’usage des médias sociaux progresse plus vite dans les sociétés de 50 personnes ou plus (+ 14 points entre 2013 et 2015) que dans celles de 10 à 49 personnes (+ 9 points).

Ventes électroniques dans la moyenne européenne. On assiste malgré tout, selon les chiffres de l’Insee, à une progression importante des ventes électroniques entre 2013 et 2014 : + 6 points avec 21% des sociétés françaises d’au moins 10 personnes ayant reçu des commandes électroniques, via un site web ou d’autres réseaux de type EDI (échange de données informatisé). Ce type de vente est pratiqué par 47% des sociétés de 250 personnes ou plus, contre 26% de celles de 20 à 249 personnes. Au total, les ventes électroniques représentent 18% du chiffre d’affaires de l’ensemble des sociétés. Dans ce domaine la France se situe au niveau de la moyenne européenne et au même niveau que l’Allemagne.

Sécurité des TIC  : un niveau proche de l’Allemagne. En ce qui concerne les questions de sécurité, la France a un niveau proche de l’Allemagne avec un taux de 27% de sociétés ayant une politique en la matière (29% pour l’Allemagne), mais inférieur à celui de l’UE28 (32%). En France comme en Europe, les trois quart des sociétés de 250 personnes ou plus ont une politique de sécurité. Ces plus grosses sociétés sont aussi deux fois plus touchées par des incidents de sécurité en raison notamment de leur taux plus élevé d’équipement et d’usage des TIC. Ces chiffres sont sans doute sous-estimés car certaines sociétés sont réticentes à évoquer ce type d’incident.

Pour sécuriser leur réseau informatique, les trois quarts des sociétés de 10 personnes ou plus utilisent un pare-feu ou un logiciel de protection de l’accès à distance. Enfin, concernant le personnel, 16 % des sociétés de 10 personnes ou plus déclarent employer du personnel spécialisé dans le domaine des TIC en France, contre 20 % au niveau européen. Les plus grandes sociétés le font beaucoup plus fréquemment, les plus petites sont plus nombreuses à faire appel à des prestataires externes.

Pensez à vous inscrire pour utiliser les services d’Europages pour toutes vos prestations de commerce électronique à l’international ! Et lisez notre livre blanc sur Le processus d’achat B2B sur internet.


Les commentaires sont fermés.