Posté le : 7 janvier 2014 Par : TeamEuropages

saturation

Pic des usagers à l’ouest, accroissement plus rapide à l’est : l’Europe se dirige lentement vers son nombre maximal d’internautes.

Pour la première fois de son histoire, la Russie a dépassé le taux de 50% d’internautes, c’est-à-dire de personnes utilisant Internet au moins une fois par mois. L’étude, menée par le site www.emarketer.com souligne la pénétration grandissante des usages numériques à l’est de l’Europe : en 2017, les deux-tiers de la population de l’Europe centrale et orientale aura une activité régulière sur la Toile, soit près de 234 millions d’internautes supplémentaires.

tableau

L’accès à Internet des populations de l’est de l’Europe est porte des enjeux colossaux. Avec plus de 742 millions d’habitants et grâce, notamment, à l’Union Européenne, le vieux continent est le premier pôle commercial au monde. Mais à l’ouest, néanmoins, la numérisation des populations semble marquer le pas. Les pays du Nord ont déjà atteint des taux record de plus de 80% d’internautes (81% pour la Finlande et la Suède, et jusque 86% pour la Norvège), tandis que les grandes économies, comme le Royaume-Uni, l’Allemagne ou la France, ont des taux proches de 70%.

tableau

Cependant, là où l’Europe orientale progresse, l’Europe occidentale stagne. Les pays nordiques ont beau être à la pointe, leur population connectée ne devrait progresser que de quelques points, toujours selon emarketer.com. Et s’il reste encore des pays occidentaux en mesure d’améliorer la pénétration de leurs services Internet, ces efforts seront empêtrés par des difficultés locales. En Italie, le vieillissement de la population et le manque d’accès à Internet en dehors des villes devraient par exemple conduire à une baisse du nombre d’usagers, selon le site. Mais il n’en reste pas moins que l’Europe atteindra, ces prochaines années, le nombre maximal de connectés à Internet. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives pour le commerce européen.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *