Posté le : 15 juin 2017 Par : BlogEuropages

Vins-Europages

À l’occasion du 40ème Congrès mondial de la vigne et du vin, qui s’est tenu du 29 mai au 2 juin à Sofia (Bulgarie), le directeur général de l’OIV (Organisation internationale de la vigne et du vin), Jean-Marie Aurand, a présenté un bilan global du secteur vitivinicole. Voici les grandes tendances qui se dégagent pour 2017.

La Chine poursuit sa progression. Selon le bilan 2016 présenté par l’OIV, la Chine poursuit sa progression, aussi bien pour la superficie de son vignoble que pour la production du raisin. La superficie viticole chinoise a ainsi progressé de 17 000 hectares entre 2015 et 2016 et atteint aujourd’hui 847 milliers d’hectares, ce qui en fait le 2ème vignoble mondial (11% du total) derrière l’Espagne (13%) et devant la France (10%). Le vignoble communautaire ralentit pour sa part son rythme de réduction pour s’établir à 3,3 millions d’hectares en 2016. Concernant la production de raisins, celle-ci a atteint au niveau mondial près de 76 millions de tonnes. La Chine, avec 14,6 millions de tonnes produites en 2016 est le 1er producteur (19% de la production mondiale de raisin), suivie de l’Italie (7,9 millions de tonnes), des États-Unis (7,1 millions de tonnes), et de la France (6,4 millions de tonnes).

L’Italie, premier producteur mondial de vins. La production mondiale de vins (hors jus et moûts) 2016 est estimée à 267 millions d’hectolitres, soit un recul de 3% par rapport à la production 2015. L’année 2016 a été marquée par des conditions climatiques difficiles qui ont affecté la production dans différents pays. L’Italie (50,9 millions d’hectolitres) confirme sa place de premier producteur mondial, suivie par la France (43,5 millions d’hectolitres) et par l’Espagne (39,3 millions d’hectolitres). Le niveau de production est encore élevé aux Etats-Unis (23,9 millions d’hectolitres). En Amérique du Sud, les productions baissent fortement en Argentine (9,4 millions d’hectolitres), au Chili (10,1 millions d’hectolitres), au Brésil (1,6 million d’hectolitres) et en Afrique du Sud (10,5 millions d’hectolitres), conséquences des conditions climatiques défavorables.

Les Etats-Unis, premier consommateur mondial. Les données de l’OIV montrent une légère hausse de la consommation mondiale en 2016, estimée à environ 241 millions d’hectolitres. Les pays traditionnellement consommateurs poursuivent leur recul (ou stagnation), au profit de nouveaux pôles de consommation. Le vin est de plus en plus consommé hors de son pays de production. Les Etats-Unis avec 31,8 millions d’hectolitres confirment leur position de premier consommateur mondial depuis 2011. Ils sont suivis par la France (27 millions d’hectolitres), l’Italie (22,5 millions), l’Allemagne (19,5 millions) et la Chine (17,3 millions). Enfin, les échanges mondiaux de vin ont légèrement diminué de 1,2 % en volume (104 millions d’hectolitres), mais continuent leur progression en valeur pour atteindre 29 milliards d’euros en 2016 (+2% par rapport à 2015).

Téléchargez le rapport statistique détaillé de l’OIV avec les exportations par pays.

Consultez l’infographie avec les différents cépages cultivés dans le monde.

Et pour trouver des fournisseurs et/ou des clients dans le domaine du vin, pensez à consulter la rubrique «vins» d’Europages et à vous inscrire sur le site !


Une Réponse à “Vins : les tendances 2017 du marché mondial”

  1. Edwin Maldonado

    Alrededor de nuestro planeta Tierra existen múltiples productos comestibles que son un sostén económico para varios países por su producción, sean estas frutas, verduras, mariscos, textiles, tecnología en fin son muchísimos. Pero cuál es la mejor técnica para comercializarlos y que generen ingresos en los países de todo el mundo. Haciendo énfasis en un producto con mayor comercialización en el mundo e ingresos es la Uva que a su vez con un sistema de producción se comercializa el Vino proveniente de la fruta antes mencionada. Entre los diferentes países que lo comercializan están China, Italia, EE.UU y Francia. Los mismas que han renovado su producción en los últimos años poniéndolo a China en primer lugar con el (19% de la producción de uva en el mundo), seguido por Italia (7,9 millones de toneladas), los EE.UU. (7,1 millones de toneladas) y Francia (6,4 millones de toneladas). Como lo comercializaran o que técnicas utilizaran para venderlo es lo que les invito a observar en el siguiente link las varias maneras de comercializar un producto para el desarrollo de la empresa http://www.ups.edu.ec/administracion-empresas-cuenca Saludos Cordiales

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *