Posté le : 27 novembre 2012 Par : TeamEuropages

How-to-web

Une étude OpinionWay pour la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME) révèle que les entreprises françaises utilisent encore très peu Internet comme un outil de promotion.

Les chiffres sont saisissants. Alors que 75% des 800 patrons de PME interrogés par OpinionWay utilisent Internet dans le cadre privé et que 55% d’entre eux le font quotidiennement, seules 25% des entreprises ont mis en ligne un site Internet, et 6% à peine ont mis en ligne un site marchand. Un déficit de visibilité qui peut pourtant coûter très cher à des PME maltraitées par la crise…

Pourtant, foin de problème d’accès à Internet. Les efforts d’équipement mis en œuvre par les fournisseurs de télécommunications et l’état français ont porté leurs fruits. Aujourd’hui, 75% des entreprises concernées par l’enquête disposent d’une connexion, qu’elles utilisent essentiellement pour chercher des informations (67%), consulter les e-mails (47%) ou effectuer des démarches administratives (30%). Des chiffres qui démontrent à tout le moins que les entreprises ont embrassé les évolutions technologiques sans arrière-pensée… sauf lorsqu’il s’agit de promouvoir leurs activités en ligne.

Des PME encore frileuses

Ces mauvais chiffres sont d’abord le reflet d’une certaine frilosité. Car si les entreprises n’ont pas forcément les moyens financiers ou techniques de mettre sur pied une vitrine online, elles mesurent en revanche favorablement les retombées lorsqu’elles ont franchi le pas. Selon la même étude, 42% des entreprises ont enregistré une hausse de leur chiffre d’affaires une fois leur site Internet lancé. Dans le détail, la plupart d’entre elles estiment que la part de leur CA provenant d’Internet est compris entre 6% et 25%, tandis que 21% d’entre elles estiment que le gain en chiffre d’affaires représente plus du quart de leur CA.

Mais ces retombées très positives sont quelque peu ternie par l’absence de stratégie e-marketing. Ainsi, seules 30% des entreprises disposant d’un site Internet en ont fait la promotion. Sans doute ne connaissaient-elles pas Europages…

Et vous, avez-vous fait la promotion de votre site Internet ?

Retrouvez l’étude CGPME/OpinionWay ici.


Les commentaires sont fermés.