Posté le : 17 décembre 2012 Par : TeamEuropages

ojd-copie

Vous avez peut-être reçu un e-mail rendant compte, une nouvelle fois, des bons résultats d’Europages qui se maintient comme le premier site technique et professionnel français, selon les normes de l’OJD. Mais comment cette certification fonctionne-t-elle ? Qu’apporte-t-elle ?

Plus qu’un label, l’OJD est la garantie de la réalité des chiffres annoncés par Europages. Mais comment fait-il exactement ? Comme tous les organismes de certification, l’OJD organise des actions d’audit sur l’ensemble des parutions qui en font la demande. D’où son nom : Organisme de Justification de la Diffusion. L’OJD a d’abord été l’outil des groupes de presse pour évaluer leurs ventes et la circulation de leurs titres, mais il est désormais aussi utilisé par les sites Internet. Des groupes prestigieux font ainsi confiance à l’OJD pour dénombrer les visites qu’ils reçoivent : Orange, Leboncoin, des groupes comme Le Monde ou Moniteur… et, depuis avril, Europages.

Un système de comptage précis

Pour assoir sa crédibilité, l’OJD ne reconnaît que des méthodes de comptage spécifiques : concrètement, l’organisme accepte un certain nombre d’outils dits d’analytics, qui dénombrent les visites sur les sites. Parmi ces outils, la suite comScore, utilisée par Europages. Mais l’organisme ne se contente pas d’approuver en aveugle ces outils : il effectue également un audit du plan de tags mis en place par le site qu’il certifie. Les tags, ce sont des capteurs numériques qui relèvent et tracent les visites sur les sites internet. L’OJD vérifie en fait leur placement ainsi que leur fonctionnement correct, ce qui garantit l’absence de distorsion dans le décompte.

En englobant tant les outils que la façon dont ils sont employés, la certification de l’OJD assure donc une transparence totale aux données exploitées par Europages. Et confirme, une fois encore, que le site reste le premier site technique et professionnel français en termes de fréquentation.

Encore un doute ? Consultez les chiffres de l’OJD !


Les commentaires sont fermés.