Posté le : 12 mars 2012 Par : TeamEuropages

Silhouette-femme-1

Fabienne RIVOLLIER, Responsable Marketing et Communication Europe de SLYCMA… « … Comme l’immense majorité des sociétés aujourd’hui, nous avons un site internet dont nous peaufinons le référencement sur les moteurs de recherche, car nous savons que cette vitrine est tout à fait indispensable à notre rayonnement en ligne… »

Fabienne RIVOLLIER, Responsable Marketing et Communication Europe

SLYCMA fabricants de portes d’ascenseur

Pourriez-vous me décrire votre activité ?

Nous sommes fabricants de portes d’ascenseur. Ce qui nous rend compétitifs sur ce marché est que nous sommes spécialisés dans la rénovation et les produits de niche.

Comment faites-vous la promotion de vos produits et de vos services ?

Comme l’immense majorité des sociétés aujourd’hui, nous avons un site internet dont nous peaufinons le référencement sur les moteurs de recherche, car nous savons que cette vitrine est tout à fait indispensable à notre rayonnement en ligne. D’autre part, comme vous le savez, nous sommes répertoriés sur Europages. Et puis, bien entendu, nous prenons bien soin de faire de la publicité dans les revues spécialisées.

N’avez-vous que des activités en ligne, ou bien travaillez-vous également à promouvoir votre activité sur le terrain?

Nos activités sur le terrain sont capitales, tant pour notre survie que pour notre développement. Nous disposons d’une force de vente sur le terrain comme d’une force de vente sédentaire. Toutes les deux travaillent dur et nous ne saurions les remplacer par quelque activité en ligne que ce soit !

Quel est le type d’activité qui vous assure le meilleur ROI ? 

Sans hésiter, je vous dirai que notre force de vente est notre meilleur atout. D’une part, son ROI est mesurable au centime près, et d’autre part il est sans aucun doute meilleur quantitativement que celui que nous obtenons de notre promotion en ligne. Il y a une raison simple à cela : notre métier repose sur un tel savoir technique, qu’il est extrêmement difficile d’en faire la promotion via des supports en ligne qui impliquent une certaine vulgarisation des contenus.

Que vous apporte Europages ?

De la notoriété principalement. Pour l’heure, nous n’avons pas eu de nouveau client. Je dois même vous avouer que nous avons reçu davantage de demandes auprès de notre service des achats que de demandes de devis. Mais enfin, nous ne sommes chez Europages que depuis septembre et nous avons surtout envie d’explorer les possibilités que cela nous offre, notamment en termes de visibilité.

Quelle est la part de l’export dans votre chiffre d’affaires ?

Elle est de 4%.

Comptez-vous vous développer à l’export ?

Absolument. Nous planifions un déploiement sur toute l’Europe. Et cette stratégie a pour première étape la prise contrôle d’une partie du marché dans deux pays : l’Autriche et l’Italie.

Comptez-vous sur Europages pour développer cette stratégie ?

Oui. De fait, nous avons déjà traduit notre annonce en allemand et en italien. Et nous espérons recevoir de très nombreuses demandes de devis, pour au moins doubler la part de l’export dans notre chiffre d’affaires !


Les commentaires sont fermés.